Saison 2019 : Renault sort les griffes

La nouvelle Renault, un brin plus jaune que l'an passé.

Le mois de février est synonyme de nouvelle monoplace dans le monde de la Formule 1. Quatrième écurie à y passer, Renault, et son nouveau pilote.

La saison passée

Objectif atteint pour la firme Française: une 4e place acquise grâce à un bon début de saison. Sur la 2e partie, de nombreux abandons sont venus ajouter du doute dans les têtes des dirigeants. Nico Hulkenberg remporte le titre honorifique de meilleur pilote des autres en finissant 7e du classement derrière les trois duos majeurs (Mercedes, Ferrari, Red Bull). Carlos Sainz finit 10e mais pas très loin de ses concurrents, et à 16 points de son coéquipier Allemand. Rien de déshonorant. Mais son départ chez McLaren a entrainé la vague de mouvements en Formule 1, poussant Renault à recruter du lourd.

Qu’attendre de 2019 ?

Les ambitions de Renault sont très élevées puisqu’ils visent un titre mondial d’ici quelques années. Pour autant, il est certain que la firme Française n’y arrivera pas cette année vu le retard sur le trio de devant, notamment au niveau du châssis. Une chose reste sûre, l’arrivée de Daniel Ricciardo est un signe fort envoyé à la concurrence. L’envie de progresser rapidement et de gratter des podiums est claire, et l’Australien est la pièce parfaite pour réaliser cela. Le talent du transfuge de Red Bull n’est plus à prouver, et le voir effectuer ses célèbres Divebomb sous ses nouvelles couleurs nous donne un sourire béat.

Du talent à l’état pur.

A ses cotés, Nico Hulkenberg. Aucune raison de remplacer l’Allemand qui est une valeur sûre de ce championnat. Fiable, rapide, il devra élever son niveau pour montrer qu’il ne sera pas un faire-valoir. Une chose est certaine : la nouvelle Renault est une voiture à vivre. A voir si elle à tout d’une grande.


Nico Hulkenberg (Gauche) & Daniel Ricciardo (Droite) avec la Renault F1 2019

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*