Une semaine sur la planète blanche #13 : Chanavat grapille, Chloé Chevalier reine d’Europe, Worley victorieuse et les snowboardeurs•ses au top !

La joie de la Française Tessa Worley après avoir franchie la ligne d'arrivée en vainqueur à la suite d'une seconde manche tortueuse à Lenzerheide. (© Agence Zoom)

Votre chronique sports d’hiver est de retour… pour vous conter des performances qui en valent le détour ! Cette semaine, à quinze jours de l’embrasement de la vasque olympique à PyeongChang par le dernier relayeur de la flamme sacrée, les derniers ajustements se déroulaient entre Garmisch-Partenkirchen, Seefeld, Lenzerheide, Ljubno, Bansko et Zakopane. Cette semaine était également celle de la grande annonce de la sélection olympique par le Comité national olympique et sportif français (CNOSF), nous y reviendrons en fin de chronique. Et puis, il y avait également les X Games en snowboard et ski freestyle, la Mecque de leur sport. Les championnats d’Europe open de biathlon se déroulaient en Italie, à Ridanna : une Française fut la grande dame de la compétition. Enfin, les championnats du monde jeunes de ski nordique ont été lancés de la meilleure des manières pour la France : Tom Mancini a été sacré chez les U20 (moins de 20 ans) en sprint libre. Bon voyage sur la fabuleuse planète blanche !

Lucas Chanavat s’approche de son Graal, les Bleu.e.s solides lors de la mass-start, les combinés pas au mieux

Le monde du ski nordique se retrouvait ce week-end en Autriche, à Seefeld, la station qui a accueilli les Jeux de 1964 et de 1978 ainsi que les Mondiaux 1985 de nordique, c’est aussi là-bas que les prochains Mondiaux se dérouleront, dans un an à peine. C’est dire l’importance du rendez-vous, qui plus est à deux semaines du grand rendez-vous olympique. En ski de fond, le Français Lucas Chanavat a signé son troisième podium de l’hiver lors du sprint libre, n’étant battu que par Johannes Høsflot Klæbo, le grand homme de cette première partie de saison avec Dario Cologna, vainqueur de la mass-start 15km libre du lendemain devant Alex Harvey et Martin Sundby. Pour revenir au sprint du samedi, le reste de la Team Poneys ne fut pas largué car Richard Jouve a pris la septième place du premier recalé au rendez-vous ultime alors que Baptiste Gros, Clément Arnault et Renaud Jay ont participé aux finales. Chez les dames, l’Américaine Sophie Caldwell a battu la Suissesse Lauren Van der Graff à la suite d’un jeté de pied invraisemblable, la Français Aurore Jean, 26eme, a été sortie dès les quarts. La mass-start dominicale remportée par Cologna, donc, a également été le théâtre de solides performances françaises avec la cinquième place de Maurice Manificat, la septième de Clément Parisse, son meilleur résultat, et la 21eme de Damien Tarantola. Enfin, lors de la mass-start féminine c’est une autre Américaine, Jessica Diggins, qui l’a emporté, dominant les Norvégiennes Weng et Haga dans la dernière ligne droite ; jolis classements des Bleues, Thomas-Hugue est 16eme, Faivre-Picon 20eme et Jean 21eme.

“C’était une course amusante aujourd’hui. C’est mon troisième podium cette saison, donc je suis content d’être aussi régulier. Nous nous sommes entraînés cette semaine pour être prêts pour les Jeux olympiques, alors j’espère être encore meilleurs en Corée.” (Lucas Chanavat au site de la FIS après la course)

Lucas Chanavat, le dossard n°6, sur le podium à Seefeld. (© Barbara Gindl)

La station tyrolienne de Seefeld était également le théâtre du dernier gros week-end de combiné nordique avant les Jeux : le Nordic Combined Triple se disputant sur trois jours avec des poursuites de ski de fond de 5, 10 puis 15 kilomètres et deux sauts lors de l’ultime journée de compétition. À ce petit jeu, l’Allemand Eric Frenzel était passé maître depuis la création de la compétition en 2014. Mais cette année, le Japonais Akito Watabe – troisième en 2015 et deuxième en 2016 -, vainqueur les trois jours, fut parfait sur les pistes et sur le tremplin autrichien Toni Seelos. Le Norvégien Jarl Magnus Riiber et l’Allemand Fabian Riessle complètent le podium. Aucun Français n’a terminé le week-end : Hugo Buffard n’a pas eu le droit de s’aligner le dimanche du fait de son classement alors que Laurent Muhlethaler et Jason Lamy Chappuis, en dedans sur le tremplin, n’ont pas pris le départ de la poursuite de ski de fond du samedi. Maxime Laheurte, Antoine Gérard et François Braud n’ont pas fait le déplacement en Autriche pour recharger les batteries avant leur rendez-vous avec l’Olympe.

Le Japonais Akito Watabe restera l’homme qui a battu Eric Frenzel sur le Triple de Seefeld. (© Nordic Focus)

Deux victoires pour Hirscher, encore une semaine normale pour le König autrichien…

Seulement deux jours après s’être fait battre sur la Ganslern de Kitzbühel par Henrik Kristoffersen, Marcel Hirscher a pris sa revanche sur la terrible Planai de Schladming, devançant son rival norvégien après une course monumentale de la part des deux funambules du grand ruban blanc parsemé de piquets rouges et bleus. L’histoire serait parfaitement belle si le second passage de Kristoffersen n’avait pas été entaché par des jets de boules de neige le visant… Événement qui mit le Nordique hors de lui en bas de la piste, une fois la ligne franchie, logiquement. Ce snowballgate a pris une telle ampleur que le ministre autrichien des Sports, Hans-Christian Strache, a réagi : “Ce fut une attitude profondément antisportive, qui porte atteinte à l’image de l’Autriche.” Après sa huitième place de Kitzbühel, Clément Noël a confirmé en terminant sixième ; Muffat-Jeandet a fini neuvième, Grange 16eme, Pinturault 21eme, Buffet 24eme et Lizeroux 25eme. Après un voyage vers Garmisch-Partenkirchen et l’Allemagne, Marcel Hirscher a continué de marcher sur la planète ski alpin en remportant le géant devant son compatriote Feller et le revenant américain Ted Ligety ; Faivre termine 8eme, Pinturault 9eme, Muffat-Jeandet 12eme, Fanara 16eme et Favrot 17eme. Enfin, la descente disputée sur la Kandahar – là où Valentin Giraud-Moine avait vu, il y a pile un an, ses deux genoux lâcher une semaine après un super podium sur la Streif de Kitzbühel – a été remportée par le Suisse Beat Feuz ; solide performance de Brice Roger, neuvième.

L’ambiance et la foule populaire de Schladming… (©Agence Zoom)

Tessa Worley en dedans à Kronplatz puis reine de Lenzerheide, passe difficile pour Mikaela Shiffrin

La semaine fut chargée pour la géantiste française Tessa Worley, double championne du monde de la spécialité. Le mardi elle était dans le Haut-Adige, ou le Tyrol du Sud, c’est selon, pour disputer une course et le dimanche elle se trouvait en Suisse, à Lenzerheide, pour en courir une autre, avec des fortunes diverses. En effet, entre sa sixième place italienne et sa victoire suisse il y avait un Monde. Il fallait voir la Bornandine se démener dans les trous, dans la neige craquelée de la Beltrametti de Lenzerheide telle la lionne qu’elle est. On avait retrouvé la grande géantiste qu’elle est. L’Allemande Rebensburg, vainqueur en Italie, prend la deuxième place : au générale de la spécialité, Tessa Worley pointe maintenant à une trentaine de points de sa rivale. Du côté de Mikaela Shiffrin, la semaine ne fut pas des plus fructueuses. Effectivement, après être sortie du tracé à Kronplatz, elle n’a pris que la septième place à Lenzerheide. Surtout, lors du slalom – gagné par Petra Vlhova – elle a craqué en fin de second manche ce qui ne lui ressemble pas du tout, c’est le moins que l’on puisse dire. Preuve de la mauvaise passe de l’Américaine, elle n’ira ni à Stockholm disputer le City Event, ni à Garmisch le week-end prochain pour le dernier week-end de vitesse avant les Jeux.

La joie du staff tricolore à la suite du succès de Tessa Worley. (© Agence Zoom)

La forme olympique des snowboardeurs•ses tricolores

Alors que leur discipline n’est cette année pas au programme des X Games, sur lesquels nous revenons plus bas, les spécialistes du snowboard cross se trouvaient ce week-end en Bulgarie à Bansko pour une épreuve sprint, plus courte qu’à l’accoutumée. Les Français ont été exceptionnels sur ce format. Le champion olympique français et numéro un mondial Pierre Vaultier l’a emporté chez les hommes tandis que Charlotte Bankes a triomphé chez les dames, remportant par là son premier succès en Coupe du monde. Il faut ajouter à cela la deuxième place de Nelly Moenne-Loccoz, que nous avions interviewé, ex æquo avec Moioli après de multiples visionnages, et la quatrième de Chloé Trespeuch qui laisse son dossard jaune de leader de la Coupe du monde à l’Italienne, pour 30 petits points.

Magnifique victoire pour Charlotte Bankes à Bansko. (© Miha Matavz)

Le snowboard alpin circus se trouvait également aux confins de l’Europe, à Bansko, pour disputer deux slaloms géants parallèles, les derniers précédant les JO. Au bout de ces deux compétitions, les globes de la spécialité ont été décernées : la Tchèque Ester Ledecka, vainqueur le vendredi, le soulève tout comme le Suisse Nevin Galmarini, victorieux le dimanche. Le Français Sylvain Dufour a terminé quatrième de la première course puis n’a pas passé le cut des qualifications lors de la seconde pour huit petits centièmes.

Le vétéran canadien Jasey-Jay Anderson a remporté le premier slalom géant parallèle de Bansko. (© Miha Matavz)

Chloé Chevalier reine des Championnats d’Europe de Ridanna !

Trois semaines entre la fin de la Coupe du monde et le début des Jeux olympique c’est beaucoup, beaucoup trop pour certains qui se sont alignés pour les Championnats d’Europe open (des Américains, Japonais ou Sud-Coréens étaient présents). Cette compétition était également un joli rendez-vous pour les recalés olympiques, comme la Française Chloé Chevalier. Cette dernière, petite sœur d’Anaïs, a réalisé une semaine d’exception en accumulant les titres (individuelle, poursuite) et une médaille d’argent lors du sprint. Performance qui fait d’elle la reine de la semaine. Notons tout de même, le beau week-end de Julia Simon qui, elle, ira aux Jeux : le bronze sur la poursuite et l’argent sur le single mixed relay associé à Émilien Jacquelin, seul médaillé chez les hommes malgré la présence de Fabien Claude, Simon Fourcade ou Jean-Guillaume Beatrix.

Chloé Chevalier à l’arrivée de la poursuite des Championnats d’Europe qu’elle a remporté. (© Tous droits réservés)

En bref…

Premier succès au plus haut niveau en individuel pour le Slovène Anze Semenic qui remporte le concours de Zakopane devant l’Allemand Wellinger et son compatriote Peter Prevc. Notons la craquante de Kamil Stoch, seulement 38eme. Le concours par équipes du samedi a été dominée par, justement, les Polonais. Chez les dames, le dernier week-end pré-JO s’est déroulée à Ljubno : la Norvégienne Maren Lundby a poursuivi sa série de victories en remportant le premier concours avant de s’incliner devant la légende autrichienne Iraschko-Stolz le dimanche. Léa Lemare a pris la 23eme puis la 25eme place, Julia Clair finissant, dans le même temps, 26eme le premier jour.

Premier succès en Coupe du monde pur Anze Semenic. (© FIS)

Ce week-end, les X Games d’Aspen avaient lieu. Le mythe, la Mecque, la légende. Ce rendez-vous est incontournable pour tous freestyleur, skieur ou snowboardeur, qui se respecte. Antoine Adelisse, qui nous avions interrogé il y a peu de temps, n’a pas passé le cut des qualifications alors que Tess Ledeux a réussi à poser le premier double cork 1080 de l’histoire du ski slopestyle féminin. Cependant, elle n’a pas réussi à poser un run complet : elle termine huitième et dernière. Elle s’est cependant rattrapée le lendemain lors du ski Big Air en prenant le bronze d’une compétition à quatre skieuses. La Française Marie Martinod, qui disputait ses derniers X Games et était tenante du titre, termine quatrième en ski SuperPipe alors que Kevin Rolland, multiple médaillé à Aspen, prend la neuvième place en n’ayant pas réussi à poser un bon run. Enfin, relevons l’énorme finale du snowboard SuperPipe qui a vu le Japonais Hirano l’emporter à 99.00 points devant l’Australien Scotty James (98.00 pts) et l’Américain Ben Ferguson (95.00 pts). Fabuleuses performances deux semaines après le retentissant 100 de Shaun White.

Sebbe De Buck lors des entraînements du snowboard Big Air, magnifique images des X Games. (© Mark Kohlman – ESPN)

La Coupe du monde de luge a livré son dernier verdict le week-end dernier en Lettonie à Sigulda ! Les Allemands font main basse sur le palmarès final : Natalie Geisenberger, Felix Loch et le duo Eggert/Benecken ont été les plus réguliers et triomphent. Reste à confirmer lors des Jeux…


LE CNOSF A DÉVOILÉ LA LISTE DES SÉLECTIONNÉS POUR LES JEUX DE PYEONGCHANG (9-25 FÉVRIER)

La liste ne comporte pas de véritables surprises. Les athlètes que nous avions interviewé – sauf Flora Dolci, trop jeune et dont ce n’était de toute manière pas l’objectif – ont tous obtenu leur précieux ticket, avec plus ou moins de difficultés. La skieuse alpine Laura Gauché disputera les épreuves de vitesse à PyeongChang en compagnie de Romanie Miradoli, Tiffany Gauthier, Jennifer Piot et Tessa Worley pour le Super-G. Anne-Sophie Barthet a obtenu son ticket pour le combiné alpin lors de la course de Lenzerheide où elle a terminé septième. Tifany Huot-Marchand, la short-trackeuse, était déjà sûre d’aller en Corée du Sud au moment de l’interview, comme Perrine Laffont même s’il restait à officialiser son voyage au pays du matin calme. C’était également le cas de la snowboardeuse Nelly Moenne-Loccoz, de la fondeuse Delphine Claudel, du freestyleur Antoine Adelisse et de la sauteuse Lucile Morat. Enfin, notons que cinq slalomeurs ont été sélectionnés pour quatre places.
Cliquez ici pour accéder à la liste complète des 107 athlètes français sélectionnés pour les Jeux.

+ Une semaine sur la planète blanche #12

+ Delphine Claudel : “Tout peut se passer aux JO !”

+ Perrine Laffont : “Les Jeux c’est vraiment une compétition hors du commun”

+ Antoine Adelisse : “J’ai une immense fascination pour les X Games mais je place les Jeux au-dessus”

+ Flora Dolci : “J’essaie de tracer mon chemin doucement”

+ Tifany Huot-Marchand : “Les Jeux c’est un grand rêve, j’ai hâte de vivre cette expérience”

+ Nelly Moenne-Loccoz : “Tony Ramoin et Pierre Vaultier m’ont tous les deux fait pleurer”

+ Laura Gauché : “Les Jeux ça représente un rêve d’enfant”

+ Lucile Morat : “Les Jeux c’est une compétition exceptionnelle”

A propos de Florian Burgaud 50 Articles
Amoureux de sport depuis tout petit. Les sportifs d'hiver c'est la vie. Étudiant en M1 journalisme sportif à l'EDJ Nice.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*