[TOP/FLOP] Ligue 1 : Retour sur le Classico entre l’OM et le PSG

Ce dimanche soir, l’Olympique de Marseille recevait le Paris Saint-Germain dans son passionné Stade Vélodrome. Devant 65 000 supporters marseillais, les hommes de Rudi Garcia étaient déterminés à arracher un résultat face au Paris Saint-Germain, victorieux de leurs 10 derniers matchs de Ligue 1 Conforama. Ce match s’est soldé par une victoire 0-2 du Paris Saint-Germain, nous allons observer d’un peu plus près les hommes qui se sont démarqués lors de ce Classique.

LES TOPS

Les latéraux marseillais

Jordan Amavi et Bouna Sarr étaient au rendez-vous dimanche soir. En effet, les deux latéraux olympiens ont réussi à se mettre en valeur. Certains supporters marseillais auraient aimé voir Hiroki Sakai débuter côté gauche, mais c’est bien Jordan Amavi qui avait été choisi par Rudi Garcia.

Jordan Amavi a été auteur d’une prestation convaincante lors du classique. Ses interventions étaient bonnes et précises, ses centres dans le jeu étaient bons, et sa frappe lointaine tentée en seconde période s’est vu frapper le poteau d’Alphonse Areola. Le latéral gauche s’en sort avec 100% de dribbles réussis, 70 ballons touchés, et seulement 2 fautes commises. Quoi de mieux qu’une bonne prestation pour un joueur qui enchaînait les mauvaises apparitions. Note donnée : 7/10. 

Côté droit, c’est Bouna Sarr qui a été choisi par Rudi Garcia. Ayant été déclencheur de la faute entraînant l’égalisation d’Edinson Cavani lors du classique de la saison dernière, Bouna Sarr avait à coeur de se rattraper lors de cette rencontre. Le latéral n’a pas fais de cadeaux aux parisiens, il a touché pas moins de 97 ballons lors des 90 minutes. Avec 88% de passes réussies, 2 dribbles réussis et 2 duels aériens gagnés, Bouna Sarr a réalisé une prestation de grande classe. Note donnée : 7,5/10.


L’impétueux Kylian Mbappé

Kylian Mbappé et Thomas Tuchel lors de l’entrée en jeu du jeune attaquant du Paris Saint-Germain.

Entré en jeu à la 62ème minute, lui qui avait été laissé sur le banc au coup d’envoi du match, Kylian Mbappé n’a pas tardé à renverser ce match assez compliqué pour les parisiens. Seulement 3 minutes après son entrée en jeu, l’attaquant français prend Boubakar Kamara de vitesse et enchaîne avec une frappe croisée, Steve Mandanda est battu et le PSG mène 1 but à 0 au Stade Vélodrome. Le joueur a frappé 3 fois aux buts marseillais pour 2 frappes cadrées. L’entrée du prodige français a changé le cours du match. Note donnée : 8/10.

L’incontrolable Lucas Ocampos

Lucas Ocampos lors du match face au Paris Saint-Germain. (photo: rmc.bfmtv.com)

Titulaire dans le couloir gauche, l’homme aux plusieurs poumons a réalisé une bonne prestation face aux hommes de Thomas Tuchel. Avec un total de 78% de passes réussies et 67% de dribbles tentés réussis, Lucas Ocampos a fait parler sa grinta et était, comme ses coéquipiers, déterminé à arraché un résultat. Côté défensif, il a tâclé 2 fois a provoqué 4 coups-francs. Cela n’a pas suffit car les marseillais étaient trop justes offensivement. Note donnée: 7/10.

La touche brésilienne

Deux joueurs brésiliens ont brillé lors de cette rencontre. Il s’agit de Marquinhos pour le Paris Saint-Germain et de Luiz Gustavo pour l’Olympique de Marseille.

Nommé capitaine de son équipe en l’absence de Thiago Silva, Marquinhos  a réalisé un bon match. Avec 91% de passes réussies et 50% de duels aériens  gagnés, Marquinhos a su faire régner le calme dans sa défense lors des attaques marseillaises. Avec 6 ballons récupérés et 11 dégagements, Marquinhos s’est imposé comme le taulier de la défense parisienne. Sa faute subie par Kévin Strootman sur l’action du but marseillais reste quand même mystérieuse. Un but marqué par Kostantinos Mitroglou, annulé pour fautre très contestée. Noté donnée: 7/10.

Lui qui avait été très bon lors du précédent Classico au Stade Vélodrome, Luiz Gustavo a mit tout le monde d’accord. Aligné au milieu de terain avec Kévin Strootman et Morgan Sanson, le brésilien a réussit 89% de ses passes et réussit 100% de ses dribbles tentés. Côté défensif, il est auteur de 4 tacles. L’ancien joueur du Bayern Munich s’impose comme un véritable patron sous les couleurs marseillaises. Note donnée: 7/10.

LES FLOPS

Eric Maxim Choupo-Moting

Eric Maxim Coupo-Moting remplacé par Kylian Mbappé. (photo: eurosport.fr)

Pour son premier Classico, l’attaquant camerounais s’est vu débuter titulaire à la pointe de l’attaque parisienne, au détriment de Kylian Mbappé. Véritable boulet de l’attaque parisienne lors de cette rencontre, Eric Choupo-Moting a été victime de son manque de mobilité et de technique. Il a frappé 2 fois aux buts marseillais, ses deux frappes ont été ratées. L’attaquant camerounais a encore beaucoup à apprendre pour briller dans un Classico. Note donnée: 4/10.

Le décevant Morgan Sanson

Morgan Sanson lors du match face au Paris Saint-Germain. (photo: laprovence.com)

Côté marseillais, Morgan Sanson était un des hommes en forme depuis le début de saison. Cependant, sa prestation face au PSG est décevante. Le joueur aligné en milieu relayeur par Rudia Garcia, s’est vu coupable de l’ouverture du score parisienne. En effet, Morgan Sanson a perdu le ballon au milieu de terrain, ce qui a emmener l’accélération de Kylian Mbappé et l’ouverture du score. Le joueur a perdu 4 ballons lors de cette rencontre. Il a toutefois réussi 88% de ses passes. Noté donnée: 4.5/10.

Un Classico loin d’être décevant à regarder. Une très bonne première période des hommes de Rudi Garcia puis l’entrée du champion du monde, Kylian Mbappé qui renverse le match, du haut de ses 19 ans.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*