[WEST PREVIEW] Oklahoma City Thunder : du trio au duo, il n’y a qu’un pas

Exit Carmelo Anthony, Paul George devrait pouvoir s'épanouir avec ses coéquipiers Adams, Westbrook et Roberson (USA Today)

Quel joli coup réalisé par Sam Presti, le GM du Thunder, formé à l’école des Spurs, en arrivant à prolonger Paul George pour 4 ans et 137 millions de dollars, pourtant arrivé l’an dernier avec un contrat d’un an et promis aux Lakers… Ne jamais dire jamais. Car oui, le Thunder a encore plus d’un atout dans son jeu. Déchus au 1er tour de play-offs l’an dernier par un Jazz étonnant, galvanisés par un Donovan Mitchell en feu… Et l’absence défensive d’Andre Roberson, les coéquipiers de Russell Westbrook ont manqué le coup. Décrié pour sa faiblesse de longueur de banc, le Thunder a tenté de se racheter cet été en mettant Carmelo Anthony à la porte et en recrutant plusieurs joueurs talentueux. Suffisant pour viser plus haut que l’an dernier ?

Le cinq de départ probable : Russell Westbrook, Andre Roberson, Paul George, Jerami Grant, Steven Adams.
Joueurs clés du banc : Dennis Schröder, Raymond Felton, Terrance Ferguson, Timothé Luwawu-Cabarrot, Alex Abrines, Patrick Patterson, Nerlens Noel.
Coach : Billy Donovan.

Ce qui a changé

Cette été, la franchise d’Oklahoma s’est réformée à coup de trades et de quelques signatures marquantes. 

La première arrivée était celle de Nerlens Noël, bien décidé à relancer sa carrière hors du Texas (Dallas). Puis un échange est venu tout changer. Le Français Timothé Luwawu-Cabbarot et l’Allemand Dennis Schröder ont posé leurs valises dans l’Oklahoma via un échange en triangle qui envoyait Carmelo Anthony aux Hawks avant d’être coupé.

Dans la foulée, OKC prolongeait Jerami Grant et Raymond Felton, deux satisfactions de l’exercice passé. Et donc Paul George pour 4 ans.

Ce n’était pas la fin des mouvements puisqu’Abdel Nader arrivait en provenance des Celtics, et enfin le Thunder signait Hamidou Diallo, récupéré le soir de la draft et Tyler Davis en two way contracts. Ces trois joueurs ne devraient pas bénéficier d’un temps de jeu conséquent sans blessure majeure.

Objectif

Oui, Billy Donovan n’est pas le coach le plus réputé de la ligue et oui, Sam Presti aurait pu aller chercher un Dwane Casey ou un Mike Budenholzer pour gérer ses joueurs, mais derrière le choix fort de persister avec Donovan se cache une réelle ambition de poursuivre avec un coach qui sait gérer les forts caractères. Avec Dennis Schröder et Nerlens Noel, il va être servi… Chez Agora Sports, on croit à la possibilité de Donovan de construire un beau collectif.

10e meilleure attaque et 10e meilleure défense de la saison dernière, OKC tentera cette année de faire encore mieux. En attaque, cela semble possible aux vues des légères déceptions du duo d’arrivants en 2017 : Melo et PG13. Le départ d’Anthony pourra certainement donner plus d’espace à Paul George pour s’exprimer. L’arrivée de Schröder va probablement encore renforcer la ligne arrière, qui marchait déjà très bien avec Russell Westbrook, Raymond Felton et Alex Abrines notamment. Par contre, en défense, Steven Adams devra retrouver de sa superbe après des play-offs manqués en face-à-face contre Rudy Gobert. Et Andre Roberson va être indisponible jusque mi-décembre minimum à cause d’une rechute lors de sa rééducation du genou. Sans son meilleur défenseur, le Thunder devra trouver ses repères, vite. Ils auront l’avantage de débuter leurs 21 premières rencontres par 12 réceptions à domicile.

Le pronostic de la rédaction pour l’exercice : 3e de la Conférence Ouest

A propos de Clément Carton 140 Articles
- Fondateur et Rédacteur en chef d'Agora Sports - 20 ans, Lyonnais, ambition journalisme sportif, EDJ Nice. Sports de prédilection : Tennis, Basketball. Suivez-moi sur Twitter : @clementcarton

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*