[WEST PREVIEW] Utah Jazz : même équipe, même mélodie

Rudy Gobert et Donovan Mitchell rigolent bien avant le début de la saison... (KSL / NewsRadio)

En relisant notre preview de la saison 2016-2017, nous n’avions pas tort de croire en le talent de Donovan Mitchell et l’énorme défense collective organisée autour de Rudy Gobert. Après une surprenante saison où le Jazz a fini cinquième de la Conférence Ouest, puis éliminé le Thunder de Westbrook avec la manière (4-2, Donovan Mitchell avec une pointe à 38 unités au match 6), avant de s’éteindre devant l’efficacité des Rockets après la blessure de Ricky Rubio en demi-finale de Conférence (4-1), tout a fonctionné. Désormais, la franchise de Salt Lake City est attendue en play-offs. Mais le Jazz continuera-t-il sur la même danse ?

Le cinq de départ probable : Ricky Rubio, Donovan Mitchell, Joe Ingles, Derrick Favors, Rudy Gobert.
Joueurs clés du banc : Dante Exum, Raul Neto, Grayson Allen, Alec Burks, Thabo Sefolosha, Royce O’Neale, Jae Crowder, Ukpe Udoh, Tony Bradley.
Coach : Quin Snyder

Ce qui a changé

Vous l’aurez compris, les Mormons ont décidé de garder le même groupe pour la saison prochaine. Il y a donc eu très peu de mouvements dans l’Utah cet été…

Le soldat Jonas Jerebko parti aux Warriors, le Jazz a donc perdu un joueur important en sortie de banc mais le décalage de Jae Crowder
ainsi que d’Ekpe Udoh au poste 4  feront probablement l’affaire.

Le principal fait de l’été, c’est l’arrivée du sulfureux rookie, Grayson Allen, pour renforcer sa traction arrière. Le Dukie, champion NCAA en 2015, correspond parfaitement à la philosophie de jeu de l’équipe et sera assurément parfaitement intégré dans le système de Coach Snyder en tant que shooteur.

Du coup, le Jazz en a profité pour prolonger ses cadres : Neto (4M sur 2 ans), Exum (27M sur 3 ans) et Favors (39M sur 2 ans).

Objectif

Meilleure défense de la Ligue l’an dernier, avec le meilleur défenseur Rudy Gobert, les joueurs de Quin Snyder n’auront aucune excuse pour ne pas réitérer cette performance tant l’effectif n’a pas bougé. Au contraire, la 19e meilleure attaque de la Ligue devra encore progresser. Si Ricky Rubio s’est parfaitement adapté au système de jeu en formant un trio de choc avec Donovan Mitchell et Joe Ingles, toujours aussi indispensable au groupe, l’apport intérieur en termes de scoring laisse toujours à désirer. Rudy Gobert sera notamment visé si l’attaque du Jazz ne progresse pas.

Sans blessure d’un joueur majeur, il serait logique de retrouver encore une fois le Jazz très bien placé dans cette Conférence Ouest, et ce, malgré les renforcement des Lakers, du Thunder ou encore des Nuggets. Si Donovan Mitchell convertit les énormes attentes placées en lui après ses play-offs 2018 du tonnerre, Utah pourra même jouer dans la cour des grands, des très grands…

Le pronostic de la rédaction pour l’exercice : 4e de la Conférence Ouest

A propos de Clément Carton 135 Articles
- Fondateur et Rédacteur en chef d'Agora Sports - 20 ans, Lyonnais, ambition journalisme sportif, EDJ Nice. Sports de prédilection : Tennis, Basketball. Suivez-moi sur Twitter : @clementcarton

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*