Wladimir Klitschko fête ses 42 ans !

Né le 25 mars 1976, Wladimir Klitschko est un boxeur ukrainien. Il fait notamment partie des rares combattants à avoir détenu les ceintures mondiales de trois fédérations différentes.

Une enfance très difficile …

Originaire de Semeï au Kazakhstan, Wladimir Klitschko démarre la boxe très jeune. Alors qu’il est enfant, son père est transféré à la centrale nucléaire de Tchernobyl. Grandissant sur les bases militaires de l’ex-URSS, le jeune homme va vivre des moments très difficiles avec son frère Vitali, futur boxeur aussi. A l’âge de 14 ans, l’Ukrainien va se lancer dans la boxe amateur. Rapidement, le prodige va montrer des qualités hors du commun. Il ne faudra que trois ans pour se distinguer au plus haut niveau. En 1993, il remporte les championnats d’Europe junior en catégorie poids lourds. Le premier titre d’un palmarès impressionnant. Les très bons résultats qu’il va réaliser les années suivantes vont lui permettre de participer aux Jeux Olympiques 1996 d’Atlanta. Le combattant va se faire découvrir aux yeux du grand public. Dans un tournoi abouti, l’Ukrainien rapporte la médaille d’or à son pays dans la catégorie des supers-lourds. Un moyen pour lui de terminer au mieux sa carrière amateur avant de rentrer dans le monde professionnel.

Quelques mois après son titre aux JO, le boxeur va réaliser son premier combat en professionnel. Le même soir que son frère aîné Vitali. Alors qu’il combat le Mexicain Fabian Meza, Klitschko n’a besoin que d’un seul round pour le mettre KO. Dès ses débuts dans ce nouveau monde, le combattant a voulu marquer les esprits. Il va aligner 16 victoires consécutives avant de combattre pour remporter la ceinture internationale WBC. Face à l’Américain Marcus McIntyre, il va glaner sa première grande ceinture en le mettant KO dès le troisième round. Alors qu’il vient d’enchaîner 24 victoires, Klitschko va affronter Ross Purity pour défendre son titre pour quatrième fois. Mais alors qu’il n’a jamais combattu plus de huit rounds en combat professionnel, l’Ukrainien ne tient pas le rythme et après être tombé au sol dans la huitième reprise, son entraîneur va demander l’abandon. La première de sa carrière professionnelle.   

Le début d’un long règne !

Mais cette défaite ne va pas freiner la très bonne série de Wladimir Klitschko. Après avoir retrouvé le goût de la victoire, l’Ukrainien va combattre pour remporter la ceinture inter-continentale WBA en catégorie lourds. Alors qu’il affronte le Zambien Joseph Chingangu, il va largement remporter le combat en le faisant abandonner lors du quatrième round en 1999. L’année d’après, le combattant va affronter Chris Byrd pour glaner le titre de champion du monde WBO. Alors que l’Américain avait battu son frère quelques mois plus tôt, il a l’occasion de le venger. Et il ne va pas manquer cette occasion. Dans un combat à sens unique, l’Ukrainien est déclaré vainqueur sur la décision unanime des juges et remporte donc une nouvelle ceinture. Mais trois années plus tard, il sera obligé de lâcher son titre face à Corrie Sanders, élu surprise de l’année. L’année suivante, il ne parvient pas à reprendre la ceinture en s’inclinant de nouveau face à Lamon Brewster. Alors que l’on pensait que cette défaite allait annoncer le début de la fin pour lui, elle va surtout marquer sa dernière durant de nombreuses années.

Wladimir Klitschko change d’entraîneur et parvient à transformer sa façon de combattre. Il se replace au sommet des challengers en battant Samuel Peter, invaincu jusque là. L’Ukrainien remporte le combat dans la douleur et annonce son retour au premier plan. Alors qu’en 2006 il affronte de nouveau Byrd pour les titres IFB et IBO, il le met KO pour reconquérir un titre mondial. En 2008, il fait encore mieux et devient le premier boxeur à détenir la ceinture IBF et WBO des poids lourds en battant le Russe Sultan Ibragimov aux points. Mais celui-ci ne compte pas s’arrêter et souhaite récupérer la ceinture WBA. En 2011, après avoir battu largement David Haye, le combattant est le premier à détenir trois ceintures poids lourds depuis Lewis en 2000 et mieux, les Klitschko détiennent la totalité des titres de la catégorie. L’Ukrainien va parvenir à défendre ses titres jusqu’en 2015 et c’est Tyson Fury qui va mettre fin à 11 ans d’invincibilité de Klistchko. Après une dernière défaite contre Anthony Joshua, l’Ukrainien prend une retraite… méritée ! Avec 64 victoires en 69 combats, Wladimir Klitschko a marqué l’histoire de la boxe. 

Le 25 mars marque également l’anniversaire du basketteur américain Kyle Lowry (1986) et rugbyman français Serge Betsen (1976).

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*