Candide Thovex fête ses 36 ans !

Candide Thovex est aujourd'hui une légende du freestyle. (Crédits : L'Equipe)

Né à Annecy, en plein coeur des Alpes françaises, Candide Thovex a toujours été sur des skis. Pourtant, ce n’est pas dans le freestyle qu’il a débuté. Retour sur la vie du skieur haut-savoyard, qui souffle ses 36 bougies ce mardi 22 mai.

C’est au ski de bosses que Thovex s’illustre en premier. Il découvre cette discipline à 5 ans, mais c’est à 8 ans qu’il rejoint le club de La Clusaz, grande station la plus proche d’Annecy. Il n’a que 13 ans lorsqu’il fait ses premières compétitions sur le circuit professionnel. Les deux années qui suivent sont une grande réussite avec trois titres de champion de France en simple et en parallèle.

Sa reconversion vers le freestyle

Candide Thovex décide finalement de tout quitter après son dernier titre de champion de France. Une nouvelle discipline monte en puissance. Le jeune skieur se dirige donc vers le ski freestyle. Il est avant-gardiste en plus. Son ski est nouveau, il ne se prend pas la tête et fait ce qui lui plaît. En 1999, il n’est même pas majeur quand il tente et réussit le “Chad’s gap”. Candide Thovex saute ce jour-là 40 mètres, qui plus est avec 15 mètres de vide sous ses spatules. Quasiment personne ne l’a accompli à cette époque et lui, le fait facilement.

Un an plus tard, c’est aux Etats-Unis qu’il remporte sa première médaille d’or aux X-Games dans l’épreuve du Big Air. Après une rupture des ligaments croisés du genou, il crée “WW Prod” et fait ses débuts dans la réalisation de films. Il en réalisera finalement 20 à ce jour. Il monte sur sept podiums aux X-Games pour six victoires dont celle de 2003 en battant l’autre légende, Tanner Hall, avec un score hallucinant de 96.00.

Le tournant de la “Big Bertha”

Sur un big air qu’il a construit lui-même, la Big Bertha, Candide Thovex va se fracturer une vertèbre. Il ne passe pas les 45 mètres et vient s’écraser sur la bosse. A 25 ans, le talentueux skieur ne passe pas loin de la paralysie. Il mettra du temps à revenir et c’est vers le freeride qu’il se tourne. Il ajoute à cette discipline un peu de son freestyle pour le rendre plus spectaculaire qu’il ne l’est. En 2010, il est invité sur le Freeride World Tour. Il remporte la première étape à Chamonix et fait second à Sochi. Troisième lors des finales à Verbier, il gagne son seul FWT pour son unique participation. Ceci le classe dans la catégorie des skieurs les plus complets de l’histoire.

La compétition, c’est terminé ! Le skieur annécien cartonne maintenant sur la Toile. Il lance sa série “One of those days”, qui devient virale. Un peu plus de 5 millions de vues sur YouTube pour le premier opus et surtout 23 millions pour le second. Le concept est simple : Thovex est poursuivi par la police et skie, dans son massif des Aravis, pour la semer. Avec le troisième épisode, ce sont 40 millions de vues que réalise en tout Candide Thovex. Un record pour des vidéos de skis.

https://www.youtube.com/watch?v=yKP7jQknGjs

Aujourd’hui, Candide “AIR” Thovex est l’un des skieurs les plus respectés de la planète. Il aide encore au développement de son sport, à travers des événements et des films. Freestyle ou freeride, c’est lui le patron.

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*