[FOCUS] LDN : Thierry Henry, une victoire et puis s’en va

Thierry Henry a coaché pour la dernier fois les attaquants belges (ici Eden Hazard). Il est attendu à Monaco dès lundi. (Photo by Jean Catuffe/Getty Images)

La Belgique a remporté son match face à la Suisse deux buts à un. L’équipe prend une belle option de qualification en tête du groupe 2 en Ligue A. Pourtant, c’est bien sur le banc de la sélection belge que les regards étaient tournés, là où était assis Thierry Henry, désormais entraîneur de l’As Monaco. 

Son nom était sur toutes les lèvres ce vendredi soir. Ce n’était pas celui de Romelu Lukaku, auteur d’un doublé, ni celui d’Eden Hazard, encore époustouflant hier. Mais bien celui de Thierry Henry, adjoint du sélectionneur de la Belgique, Roberto Martinez. Le champion du monde 98 était deuxième adjoint de Martinez depuis 2016, avant d’être promus premier adjoint après la Coupe du monde. Une marque de confiance accordée au Français, après la belle troisième place des Belges lors de la compétition. Les joueurs, notamment les attaquants, avaient souligné le travail important que l’ancien international français effectuait auprès d’eux.

Mais comme chaque belle histoire à une fin, celle-ci s’est terminée cette semaine pour Henry et la Belgique. Tout s’est accéléré jeudi, quand l’AS Monaco a officialisé le départ de Leonardo Jardim. Le nom du français a alors circulé avec insistance. Déjà pressenti du côté de Bordeaux, Henry a cette fois-ci conclu un accord. Thierry Henry a signé un contrat de trois ans avec le club monégasque. Il sera présenté à la presse dès lundi.

Leonardo Jardim sur le départ de Henry :  « Thierry a apporté toute son expérience, il a su se faire apprécier du groupe et quand il partira, il aura tout notre soutien. Les transferts de coach, cela fait partie du jeu, on doit l’accepter, surtout que Thierry a le potentiel pour devenir un grand entraîneur, ce qu’il deviendra certainement rapidement. »

Après avoir fait ses gammes avec les U16 d’Arsenal, Thierry Henry a pris une autre dimension aux côtés des Belges. Deux ans lui ont suffi donc pour se faire remarquer comme un potentiel futur entraîneur de talent. Reste à savoir si la belle histoire du Français de 41 ans continuera avec Monaco. L’équipe est 18e de Ligue 1 et n’a gagné qu’un seul match cette saison. Après avoir perdu le champion du monde Thomas Lemar, qui a rejoint Lucas Hernandez et Antoine Griezmann à l’Atletico Madrid, Monaco est donc dans une très mauvaise passe. Thierry Henry est attendu comme le sauveur du club de la Principauté. Un nouveau défi pour notre Titi national. Il débutera sur le banc monégasque dès samedi prochain face à Strasbourg.

Thierry Henry sur son arrivée à Monaco : « En premier lieu je remercie l’AS Monaco de me donner l’opportunité d’entraîner l’équipe de ce club si particulier pour moi. Je suis à la fois très heureux de revenir à l’AS Monaco et extrêmement déterminé à relever les défis qui nous attendent. J’ai désormais hâte de rencontrer les joueurs pour commencer à travailler tous ensemble. »

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*