[JEUNE TALENT] Pauletta Foppa, la relève tout en détente

Pauletta Foppa, un pivot qui fait sa place - JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN/AFP

Elle n’a que 17 ans, elle évolue au poste de pivot au Brest Bretagne Handball. Elle est sélectionnée pour le championnat d’Europe 2018 avec l’équipe A. Pauletta Foppa est une jeune femme prometteuse à suivre de très près. 

Qui est Pauletta Foppa ?

Pauletta Foppa fait ses débuts à Montargis, jusqu’à l’année dernière et au CJF Fleury-Loiret en Ligue féminine handball pendant un an. Parallèlement à son investissement dans ces deux clubs, la jeune pivot suit sa formation au Pôle Espoir féminin d’Orléans, de 2014 à 2018. Très à l’aise sur le terrain, elle obtient rapidement ses premières sélections avec les Equipes de France Jeunes de la Fédération française de handball. En 2016, au Monténégro, Foppa est élue meilleure joueuse, meilleure pivot et meilleure buteuse du Championnat méditerranéen des moins de 16 ans. Les jeunes françaises raflent la médaille d’or après avoir survolé tout leurs matchs. L’année suivante, la France se place 4ème au Championnat d’Europe des moins de 17 ans mais Pauletta Foppa se fait encore remarquer en s’imposant comme meilleure pivot. 

Dans la cour des grandes…

Elle n’a même pas 18 ans lorsqu’elle est approchée par le Brest Bretagne Handball. Alors qu’elle vient d’obtenir son baccalauréat, Pauletta signe son premier contrat professionnel en juillet 2018 avec le BBH pour 3 saisons. N’oublions pas que le club est tout de même vice-champion de France. C’est un réel tremplin pour la jeune joueuse que de pouvoir évoluer auprès de joueuses très expérimentées. D’ailleurs, le centre de formation, très peu pour elle. Après quatre années au Pôle, la pivot n’a qu’une envie, se mesurer à des professionnelles et apprendre sur le terrain. 

FFHANDBALL/S. PILLAUD

Et si elle visait encore plus haut ?

Si elle voulait rester tranquille en Bretagne et évoluer à son rythme dans son nouveau club tout en se concentrant sur son BTS Communication, c’est raté ! On a besoin d’elle partout. C’est en tout cas ce que laisse présager Olivier Krumbholz lorsqu’il l’appelle en Equipe de France A pour le stage de préparation à l’Euro. Elle qui disait, en ce début d’année, “le plus tôt possible serait le mieux“, lorsqu’on lui parlait de rejoindre les “Femmes de défis”. Elle ne se doutait pas que ce serait aussi rapide. Enchantée et même pas stressée, Pauletta Foppa connaît sa première sélection face au Danemark lors de la Golden League à Oslo. Contre la Norvège, elle entre en jeu déterminée et inscrit son 1er but à 2 secondes du coup de sifflet final.

Foppa, qui pourrait être avec l’Équipe Jeune, s’entraîne bien avec les “Grandes” et en plus elle fait ses preuves !

La liste des 16 pour l’Euro tombe… Son nom est dedans ! Direction Nancy pour la jeune Amilloise pour le tour préliminaire de l’Euro. Troisième pivot de l’Equipe de France, Pauletta Foppa remplace Laurisa Landre, blessée lors du match face à la Slovénie. Elle qui recherche le défi et l’intensité se dit “décontractée” lors de son entrée en jeu. D’ailleurs, comme le confient ses nouvelles partenaires, Foppa a un caractère plutôt “peace”, elle n’est pas du genre à stresser. Sa jeunesse ne l’handicape pas, elle sait pourquoi elle est là : pour prendre des conseils et grandir auprès des meilleures.

Pauletta Foppa est la plus jeune femme sélectionnée en Equipe de France. Un conseil : ne pas la lâcher des yeux.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*