Mediapro, l’outsider qui met Canal + hors jeu.

Credits photo: AFP

Un appel d’offres sans précédent. C’était l’évènement de la soirée à ne pas rater hier. Les enchères des droits TV conclues par la Ligue de football professionnel. Deux faits marquants: Canal+, partenaire historique, disparaît du paysage et un montant record d’1,15 milliard d’euros par an soit 4,6 milliards sur la période 2020-2024.

Canal+ a la gueule de bois ce matin. Présent en ligue 1 depuis 1984, le partenaire chouchou se retrouve hors jeu du championnat français. Malgré sa candidature pour les 7 lots, l’opérateur n’en a obtenu aucun. Deuxième coup dur pour la chaîne cryptée, qui a déjà perdu les compétitions de Coupe d’Europe et le championnat anglais, au profit d’Altice SFR. Le groupe appartenant à l’industriel breton Vincent Bolloré – qui a construit son modèle autour du ballon rond – ne pourra plus diffuser de matchs de Ligue 1 à partir de 2020. Toutefois, tous les lots n’ont pas encore été attribués et le système complexe prévoit que certains matchs puissent être revendus à des tiers.

BeIN Sports fait pâle figure. Le groupe qatari n’a obtenu que la diffusion des matchs du samedi et du dimanche à 17h. Free de son côté, a juste la possibilité d’obtenir des extraits en quasi direct. La Ligue elle, gagne son match. Elle qui souhaitait obtenir plus d’un milliard par saison en obtient 1,15: « Le foot français change de dimension » s’est félicité Didier Quillot, directeur général de la LFP. Canal+, sur le banc, dit étudier toutes les options dont celle d’un recours selon Maxime Saada.

Un grand gagnant timide sur ses garanties

Mediapro rafle les lots les plus prestigieux. Déjà détenteur de la Liga et du championnat italien, le média espagnol s’engage à créer, dans deux ans, une chaîne sport en France. Le groupe, inconnu du grand public français, est né à Barcelone dans les années 1994 et est spécialiste de l’audiovisuel et de la production TV. Il a été racheté, il y a peu, par un fonds d’investissement chinois Orient Hontai Capital spécialisé dans les droits du foot pour 1 milliard d’euros. Mediapro chaîne officielle du Real Madrid détient l’essentiel des droits TV du foot espagnol.

Pour diffuser la Ligue 1 à partir de 2020, Mediapro va devoir débourser 780 millions d’euros par an. Un portefeuille qui va falloir tenir et rentabiliser. La Ligue italienne, n’a pas voulu courir le risque et a annulé le contrat passé avec Mediapro pour les droits de la Série A de 2018-2021 pour absence de garanties financières, à trois mois de la reprise du championnat.

Le coup de sifflet final n’est toutefois pas encore sifflé pour Canal+ qui n’exclut pas de distribuer en exclusivité la chaîne ibérique voire de lui racheter certains matchs afin de ne pas voir ses abonnés lui rendre définitivement le décodeur.

 

Répartition des lots:

Lot 1: Un match par journée le dimanche à 21h acquis par Mediapro

Lot 2: Deux matchs par journée le vendredi à 21h et le samedi à 17h acquis par Mediapro

Lot 3: Deux matchs par journée le samedi à 21h et le dimanche à 17h acquis par BeIN Sports

Lot 4: Cinq matchs par journée + un match en co-diffusion le dimanche à 13h et le multiplex à 15h acquis par Mediapro

Lot 5: Le trophée des champions et les barrages de Ligue 1 restent à attribuer

Lot 6: Dix matchs par journée en extrait et quasiment en direct acquis par Free

 

Alexandra Thery

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*