NBA Off-Season Preview #29 : Toronto Raptors

Les saisons se suivent et se ressemblent pour les Raptors (photo : Frank Gunn/CP)

Jusqu’à la Draft NBA 2018, Agora Sports vous propose de revenir sur la saison NBA et de jeter un oeil sur l’été à venir. Aujourd’hui, direction le Nord et le Canada pour parler des Toronto Raptors.

Résumé de la saison

Depuis plusieurs saisons maintenant, Toronto fait partie des équipes de haut de tableau dans la Conférence Est. Cependant, l’équipe ne parvenait pas à passer un cap pour aller jusqu’aux Finales NBA. En saison régulière, l’équipe semblait avoir encore progressé, notamment grâce à un jeu offensif mieux huilé et un banc ultra profond. Cela a permis aux Raptors de remporter pas moins de cinquante-neuf matchs, un record de franchise qui s’accompagna d’une première place.

Cependant, les play-offs ont été (encore) une énorme déception. L’équipe n’est pas parvenue à remporter le moindre match face aux Cleveland Cavaliers en demi-finales de Conférence. Une nouvelle déception pour l’équipe et surtout pour DeMar DeRozan, qui a encore une fois déçu. Cela a coûté sa place au coach Dwane Casey, qui ironiquement est favori pour remporter le titre de coach de l’année. Il sera remplacé par un de ses anciens assistants, Nick Nurse.

La draft

Les Raptors ne possèdent aucun choix de draft pour la draft ce soir. Les Raptors ne devraient donc pas animer la soirée.

Marché des agents-libres

Sur le papier, l’été des Raptors devrait être calme. En effet, le cap salarial est déjà bien rempli, et les deux seuls agents-libres notables sont Fred VanVleet et Lucas Nogueira. Si VanVleet devrait être conservé, l’avenir de Nogueira n’est pas aussi certain.

Néanmoins, l’équipe pourrait animer le marché des transferts. Après un nouvel échec en play-offs, l’équipe pourrait essayer de bouger un ou deux joueurs pour enfin passer un cap. Le joueur qui semble le plus menacé à l’heure actuelle est le pivot Jonas Valanciunas. Le lituanien n’a pas été capable de déployer son plein potentiel, et pourrait donc servir de monnaie d’échange pour récupérer un meilleur soutien à Kyle Lowry et DeMar DeRozan.

La question : Casey viré, un panic move sous forme de dernière chance ?

Après cinq ans chez les Raptors, Dwane Casey a donc pris la porte. Le choix de Nick Nurse, qui n’a jamais eu de poste de coach principal en NBA et qui était un assistant de Casey, montre que ce renvoi n’a pas été fait avec un clair remplacent en tête. Est-ce donc un choix de la dernière chance ?

En effet, si DeMar DeRozan est encore dans son prime et Jonas Valanciunas est encore jeune, la fenêtre de l’équipe pourrait se fermer plus rapidement que prévu. Kyle Lowry a déjà trente-deux ans, et si l’équipe ne parvient pas à passer un cap l’année prochaine avec un nouveau coach, la perspective de faire exploser la base de l’équipe deviendrait une possibilité envisageable.

 

Retrouvez ici les autres NBA Off-Season Preview de 2018 :

Phoenix Suns / Memphis Grizzlies / Dallas Mavericks / Atlanta Hawks / Orlando Magic / Chicago Bulls / Sacramento Kings / Brooklyn Nets / New-York Knicks / Los Angeles Lakers / Charlotte Hornets / Detroit Pistons / Los Angeles Clippers / Denver Nuggets / Washington Wizards / Miami Heat / Milwaukee Bucks / Minnesota Timberwolves / San Antonio Spurs / New Orleans Pelicans / Utah Jazz / Oklahoma City Thunder / Indiana Pacers / Portland Trail Blazers / Cleveland Cavaliers / Philadelphia 76ers / Boston Celtics / Golden State Warriors

A propos de Lucas Heilmann 120 Articles
Passionné de foot depuis mon enfance et de basket depuis plusieurs années maintenant. Ici pour partager ses passions et ouvrir le débat. N'hésitez pas à me suivre sur twitter @LuScorpio68 ainsi que @agorasportsfr pour rester au courant de mes articles et de ceux des autres membres.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*