Thibaut Pinot est monumental !

Thibaut Pinot
Thibaut Pinot a remporté en Italie le premier Monument de sa carrière. (ilombardia.it)

21 ans après Laurent Jalabert, Thibaut Pinot remporte le Tour de Lombardie. Après un raid de plus de 50 kilomètres, il s’adjuge le premier Monument de sa carrière. Le coureur franc-comtois conclut à merveille une formidable saison.

Quelle course !

En 2017, la course s’était décanté dans la montée du Civiglio (4,2 km à 9,2%) par l’intermédiaire de Thibaut Pinot et de Vincenzo Nibali. Un an plus tard ce sont ces deux mêmes hommes qui ont lancé les hostilités à plus de 50 km de l’arrivée dans le terrible mur de Sormano (1,9 km à 15,8%). Ils ont très vite rattrapé Primoz Roglic qui avait attaqué dès le pied de la montée. Dans la descente ces trois hommes se feront rattraper par le toujours aussi impressionnant Egan Bernal*. Dans le Civiglio, il ne reste très vite que Vincenzo Nibali, vainqueur en 2015 et en 2017, et Thibaut Pinot, troisième en 2015 et quatrième en 2017. Le Français n’a pas cessé d’attaquer pour distancer son rival italien. L’attaque à moins d’un kilomètre du sommet fût fatale pour le “Requin de Messine”.

Alors qu’il avait perdu le Tour de Lombardie 2017 dans la descente du Civiglio, Thibaut Pinot y a cette fois-ci consolidé son succès. Il n’a rien perdu sur Vincenzo Nibali et a même gagné du temps sur le groupe comprenant Rigoberto Uran, Dan Martin ou encore Rafal Majka. À 2 km de l’arrivée, le champion de France du contre-la-montre 2016 avait plus de 30 secondes d’avance. Il a ainsi pu profiter des derniers hectomètres pour célébrer une victoire bien méritée. Vincenzo Nibali et Dylan Theuns complètent le podium. Thibaut Pinot succède ainsi à Laurent Jalabert, dernier vainqueur français du Tour de Lombardie, et à Arnaud Démare, dernier vainqueur français d’un Monument (Milan-San Remo en 2016).

*gravement blessé après une chute lors de la Classique de Saint-Sébastien, le Colombien n’est revenu à la compétition qu’il y a une semaine.

Une saison réussie

Au début de la saison, Thibaut Pinot souhaitait doubler le Giro et le Tour de France. Malheureusement, une maladie le contraint à abandonner le Tour d’Italie, alors qu’il est troisième du Tour d’Italie au matin de la 20e étape. Le Franc-comtois ne fera son retour à la compétition qu’en août. Il termine deuxième du Tour de Pologne et prépare ainsi de la meilleure des manières le Tour d’Espagne. Thibaut Pinot conclut la Vuelta à la 6e place mais remporte surtout deux belles victoires d’étape au sommet. Il est alors logiquement sélectionné pour les championnats du monde à Innsbruck, mais il n’a pas le statut de leader. Après un gros travail pour Romain Bardet et Julian Alaphilippe dans le “Höll“, le coureur de 27 ans termine à une honorable 9e place.

C’est donc deux semaines après une relative déception en Autriche que Thibaut Pinot remporte la plus belle victoire de sa carrière sur ce Tour de Lombardie. Une carrière qui n’est évidemment pas finie.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*