[TOP/FLOP] NBA : Un sursaut d’orgueil pour les Knicks, des Celtics par à-coups

Allonzo Trier, une bonne surprise côté Knicks (photo : Associated Press)

Mardi top/flop !!! Aujourd’hui, petit retour sur la NBA, et il n’y a pas que du léger. 

Les tops

New-York Knicks : Alors non, les play-offs sont encore loin pour New-York, mais ils ont du mérite sur la semaine écoulée. Si la défaite face à Orlando fut sans fioriture côté Magic, les Knicks ont été très accrocheurs face aux Blazers, avant de gagner à Boston derrière 29 points et 11 passes décisives de Trey Burke en sortie de banc, puis face aux Pelicans avec 27 points d’Emmanuel Mudiay et 25 points du rookie Alonzo Trier, et enfin chez les Grizzlies derrière 21 points et 26 rebonds d’Enes Kanter. Si les Knicks ne sont pas forcément dans la meilleure des situations actuellement, il y a tout de même des signes d’espoir.

Anthony Davis : Le match face aux Sixers ne fut pas facile pour Davis, souvent mis en difficulté face à Joel Embiid, qui l’a limité à 12 points à 30% au tir, ce qui a mené à une défaite. Mais lors de ce match, Anthony Davis à tout de même accompli une performance statistique rare qui mérite d’être applaudie. En prenant 16 rebonds et en délivrant 6 passes décisives, 5 interceptions et 5 contres, Davis est devenu seulement le onzième joueur à accomplir un five-by-five, c’est-à-dire obtenir au moins cinq dans chaque catégorie statistique de base : les points, les rebonds, les passes décisives, les interceptions et les contres. Un fait passé assez inaperçu à cause de la défaite et des difficultés au tir, mais à relever.

La course aux play-offs de la Conférence Ouest : Nous avions parlé il y a quelques semaines du nouveau souffle dans le haut de tableau de la Conférence Est, mais la course aux play-offs de l’Ouest cette saison est d’une rare intensité. En effet, après six semaines, toutes les équipes à l’exception des Phoenix Suns sont dans la course pour la postseason. Cela donne lieu à de très belles batailles, où la moindre victoire peut projeter une équipe du bas jusqu’en haut.

Les flops

Boston Celtics : Alors qu’on les attendaient au sommet de la Conférence Est, les Celtics déçoivent. Après vingt matchs, les Celtics ont seulement la septième place de la Conférence Ouest, avec un bilan équilibré de dix victoires pour dix défaites. La défense est la seconde meilleure en terme de Defensive Rating derrière Oklahoma City, mais l’attaque est en difficulté, avec beaucoup de joueurs irréguliers (Tatum et Brown notamment) et un Hayward visiblement pas à son meilleur niveau. L’équipe a également des difficultés à terminer les matchs. La saison est encore longue, et étant donné le niveau de la Conférence Est, il n’y a pas tellement de danger pour Boston pour le moment, mais il y a quand-même beaucoup de choses à corriger pour que l’équipe soit exploitée à son meilleur potentiel.

La saga Dwight Howard : Une info dont on préférerait ne pas parler, mais qui fut inévitable pendant la semaine écoulée. Il y a quelques jours, une femme transsexuelle a accusé Howard d’harcèlement et de menaces, estimant que “sa vie était en danger”. Nous ne reviendrons pas sur l’affaire dans les détails, car beaucoup de médias l’ont déjà fait, mais il y a plusieurs éléments plutôt douteux à relever : d’abord, les insultes homophobes sur les réseaux sociaux ; ensuite, le fait que ce n’est pas la première fois que la personne en question porte ce genre d’accusation envers une star ; enfin, le fait que l’accusateur profite de la visibilité de l’affaire pour promouvoir un livre. Bref, une affaire dont Howard se serait bien passé, surtout si les accusations se révèlent fausses.

La défense des Los Angeles Lakers : Si les Lakers essayent encore de trouver la bonne formule en attaque, ils ont décidé de délaisser la défense. Le mot pour décrire la défense de Los Angeles est … embarrassant. Il suffit de regarder un match de l’équipe pour s’en rendre compte. Aucun effort de la part de la majorité des joueurs, LeBron James inclus. Même JaVale McGee ne donne plus l’effort qu’il donnait durant les premières semaines. Quelque chose que les Lakers vont finir par devoir corriger dans une course aux play-offs ultra-serrée.

A propos de Lucas Heilmann 120 Articles
Passionné de foot depuis mon enfance et de basket depuis plusieurs années maintenant. Ici pour partager ses passions et ouvrir le débat. N'hésitez pas à me suivre sur twitter @LuScorpio68 ainsi que @agorasportsfr pour rester au courant de mes articles et de ceux des autres membres.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*