Dan Carter fête ses 36 ans !

Dan Carter a inscrit plus de 1 500 points avec la Nouvelle-Zélande - (c) http://agorasports.fragorasports.fragorasports.frwww.rugbyrama.fr

Né le 5 mars 1982, Dan Carter est un joueur de rugby néo-zélandais. Élu trois fois comme le meilleur joueur de l’année dans son sport, le demi d’ouverture évolue actuellement avec le Racing 92.

Originaire de Leeston en Nouvelle-Zélande, Dan Carter grandit à Southbridge où son père évolue avec son club de rugby. Dan commencera à pratiquer le sport de son père à partir de cinq ans. Souhaitant évoluer au poste de demi d’ouverture, l’enfant s’entraînera souvent à tirer dans son jardin. Il choisira ensuite de rejoindre l’Université de Christchurch, où il jouera avec l’équipe de rugby local jusqu’à ses 18 ans. A partir de là, le Néo-Zélandais va passer dans le monde professionnel. Le demi d’ouverture continue sa formation au sein du club provincial du Canterbury et il évoluera pour la première fois dans le championnat des provinces néo-zélandais en 2002. Cette compétition se déroule durant 3 mois (de juillet à octobre). Elle est considérée comme la troisième division néo-zélandaise, derrière le Super 12 et les test-matches. L’année suivante, il prend une nouvelle dimension en jouant les Crusaders en Super 12 et surtout en étant sélectionné avec les All-Blacks. A ce moment, il n’évolue pas à son poste fétiche car il est barré par le célèbre Andrew Mehrtens avec Crusaders et Carlos Spencer avec l’équipe nationale. Dan Carter est donc replacé au centre. Il va notamment participer à la Coupe du Monde 2003 à ce poste. Mais très vite, le joueur va montrer son très fort potentiel. En seulement deux saisons le joueur va s’imposer au poste de demi d’ouverture avec son club mais aussi avec les All-Blacks. En 2005, le joueur se fait découvrir aux yeux du grand public. Alors que la Nouvelle-Zélande affronte l’équipe de tournée des Lions Britanniques, le demi d’ouverture impressionne. Avec 33 points marqués dans ce match, dont deux essais, il devient celui qui a inscrit le plus de points contre cette équipe. A côté de ça, le Néo-Zélandais remporte le Super 12 avec les Crusaders pour conclure une année parfaite. C’est le plus logiquement du monde que le joueur va être couronné meilleur joueur de l’année par l’IRB. Alors que le Néo-Zélandais est considéré comme la référence à son poste, il se déplace avec les All-Blacks pour la Coupe du Monde 2007 en France avec le statut de grandissime favori. Malheureusement pour eux, les joueurs et Dan Carter ne sont pas particulièrement convaincants et échouent en quarts de finale face aux Français. Une situation très délicate pour le demi d’ouverture qui venait de remporter la quatrième fois de sa carrière le Super 12 avec les Crusaders. De ce fait, le joueur a des envies d’ailleurs. Alors qu’il va rejoindre le Top 14, il hésite longuement entre Toulon et Perpignan. Mais Dan Carter décide de rejoindre l’USAP en 2008.

Sa première saison en France est très délicate. Alors qu’il démarre en Coupe d’Europe contre Leicester, le demi d’ouverture se blesse très gravement quelques semaines plus tard. Face au Stade Français, le Néo-Zélandais est victime d’une rupture du tendon d’Achille. Il sera éloigné des terrains pendant près de 6 mois. Le joueur soulèvera tout de même le Bouclier de Brennus après la victoire de ses coéquipiers. A la fin de cette année, le joueur décide de retourner en Nouvelle-Zélande. Il signe son retour avec Canterbury pour le championnat des provinces et reste avec les Crusaders en Super 14. Jusqu’en 2011, le demi d’ouverture continue d’enchaîner les points et parvient à inscrire plus de 1 000 points dans ce championnat. Seulement le deuxième joueur de l’histoire à réaliser cet exploit ! En 2011, la Nouvelle-Zélande organise la Coupe du Monde et espère bien remporter le trophée tant convoité. Dan Carter est bien évidemment convoqué pour participer à la compétition. Alors qu’il dispute les deux premiers matches de poule, le demi d’ouverture est contrait de déclarer forfait pour la suite de la compétition à cause d’une blessure lors de la dernière rencontre des phases de poule. Un gros coup dur pour les All-Blacks mais cela ne les empêchera pas de remporter le titre mondial. Heureusement pour Dan Carter, il participera à la Coupe du Monde quatre ans plus tard en Angleterre. Cette fois-ci, le joueur ne va pas se blesser. Aligné dans 6 des 7 rencontres de sa sélection nationale, le demi d’ouverture va participer pleinement au nouveau titre mondial de son équipe, acquis face à l’Australie en finale. Pour conclure l’année de la plus belle des manières, Dan Carter est élu pour la troisième fois (après 2012) joueur de l’année par l’IRB. Il remporte donc son deuxième titre de champion du monde mais son premier en tant que titulaire avant de retourner en France. En effet, alors qu’il avait passé 3 nouvelles années en Nouvelle-Zélande, le demi d’ouverture annonce qu’il retrouvera le Top 14 après cette Coupe du Monde, en signant pour le Racing 92. Dès sa première saison, le joueur va réussir à remporter le titre avec les Franciliens. Dans une finale rocambolesque, où le Racing a joué la plupart du match à 14 contre 15, ils réussissent à battre Toulon et Carter, avec 15 points inscrits, participe pleinement au sacre. De quoi gonfler un palmarès déjà bien rempli …

Considéré comme l’un des meilleurs joueurs de l’histoire des All-Blacks, Dan Carter a marqué l’histoire de son sport. Avec plus de 1 500 points inscrits avec son équipe nationale, le demi d’ouverture a fait le bonheur partout où il est passé !

Le 5 mars marque également l’anniversaire du footballeur français Guillaume Hoarau (1984) et du basketteur américain Mason Plumlee (1990).

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*