[TES] Etape 16 : L’Amsterdam ArenA, une enceinte à la hauteur de l’Ajax

L'Amsterdam ArenA vu de l'intérieur le toit refermé (Source : amsterdaminnovationarena.com

Après la visite de San Siro du côté de Milan, nous rejoignons l’Amsterdam ArenA, seul stade de notre tour d’Europe au pays des tulipes. Bâti il y a un peu plus de 20 ans, il est depuis l’hôte de l’illustre club de l’Ajax et de la sélection néerlandaise. Il a déjà accueilli les finales des compétitions européennes les plus prestigieuses et reste une référence en Europe, tant par son style que par ses fans.

L’Amsterdam Arena, un stade espéré pendant longtemps !

Construite entre 1993 et 1996, l’ArenA est venue suppléer le vieillissant Stadion De Meer. L’ex-stade de l’Ajax avait été créé en 1934 et ne pouvait admettre que 19 000 spectateurs ces dernières années… Par ailleurs, De Meer ne possédait pas d’éclairage nocturne à ses débuts. Compliqué pour recevoir un tel grand club ! L’Ajax a donc joué la plupart de ses grands matchs dans une enceinte qui n’était pas la sienne, le Stade Olympique (64 000 places à l’époque). L’Amsterdam ArenA est aujourd’hui dédiée aux Ajacides bien que la ville en soit propriétaire. Ses tribunes font parties des plus raides d’Europe avec une inclinaison de près de 37 degrés dans le second anneau. De quoi faire vibrer les supporters !

Le stade au toit fermé vu de l’extérieur (Source : footballsupps.com)

Un toit rétractable

L’Amsterdam ArenA est à son apparition dans les années 1990 à la pointe de la technologie. Moderne dans son ensemble, c’est principalement son toit rétractable que l’on retient. Premier couvre-chef du genre en Europe, il met un peu moins de 30 minutes pour se clore dans sa totalité. L’architecture du stade a été pensée pour organiser de nombreux évènements. Côté sport, le Réal Madrid a ici remporté la LDC 1998 et Chelsea la Ligue Europa 2013. Le toit est aussi un réel avantage pour la programmation de concerts internationaux. Ainsi, de Tina Turner, à Rihanna en passant par les Rolling Stones et Céline Dion, l’ArenA propose chaque année des shows mémorables.

Lorsque l’enceinte passe en “Concert mode”

L’Amsterdam ArenA : enceinte indispensable de l’Euro 2020

Le stade sera le représentant hollandais de l’Euro 2020, compétition qui parcourra l’Europe à l’occasion de son 60ème anniversaire. L’Amsterdam ArenA est même celle qui a reçu le plus de votes pour l’obtention du “package standard 2” (organisation de trois matchs de poule et d’un huitième de finale). L’arène aux 53 000 places honorera son deuxième championnat d’Europe après l’organisation de l’Euro 2000. Espérons que la sélection Oranje soit cette fois de la partie !

Le MATCH : Demi-finale aller de la Ligue Europa 2016-2017 : Ajax – OL (4-1) : L’Ajax en route pour la finale

L’ambiance est à son comble pour le début du match. L’Ajax aligne son équipe-type, tandis que l’OL doit faire sans Lacazette, blessé et remplaçant.

Le tout début de match est serré, Lyon se procure même la première occasion par Cornet (10ème). Onana, le portier camerounais est à la parade. À la 25ème, Ziyech enroule du pied gauche un coup-franc venu de la droite. Le ballon effleure la tête de Traoré et trompe Lopes (1-0). Rien n’arrête l’Ajax par la suite. Lopes manque son dégagement et cela profite à Traoré qui lance Dolberg dans le dos de Diakhaby, mal aligné. Le suédois croise son tir (2-0, 34ème). L’Ajax mène logiquement à la mi-temps (2-0).

La deuxième période commence comme la première avait fini. L’Ajax enchaîne les attaques rapides. Younes parfaitement lancé sur la gauche s’essaye du pied droit. La frappe est contrée par Nkoulou et mystifie Lopes (3-0, 49ème). L’OL, à réaction, réduit l’écart grâce à un but précieux à l’extérieur de Valbuena (66ème) sur une erreur de Schöne. Mais à peine 5 minutes plus tard, Traoré signe le doublé pour alourdir le score sur un service de Ziyech (4-1, 71ème). Le score n’évoluera plus.

La fougue de la jeunesse hollandaise a surpassé la très fébrile défense lyonnaise. L’Ajax a plus d’un pied en finale de la C3.

Soirée idéale pour l’Ajax qui continue de rêver au titre (Source : leparisien.fr / AFP PHOTO / Emmanuel DUNAND)

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*