Floyd Mayweather fête ses 41 ans !

Floyd Mayweather a remporté ses 49 combats professionnels - (c) http://agorasports.fragorasports.fragorasports.fragencefdm.com

Né le 24 février 1977, Floyd Mayweather Jr est un boxeur à la retraite. L’Américain est resté invaincu durant ses 18 ans de carrière professionnelle.

Originaire du Michigan, Floyd Mayweather Jr connaît une enfance très difficile aux Etats-Unis. Son père décide de l’entraîner au combat quand il est très jeune. Ancien boxeur, il emmène souvent son fils dans les salles de sports pour lui apprendre les bases de la boxe. L’Américain va disputer près de 90 combats durant sa carrière amateur. Jusqu’en 1996 et une médaille de bronze obtenu lors des Jeux Olympiques d’Atlanta, le boxeur va dominer la catégorie poids plumes. Avec 84 victoires, il va rapidement être surnommé « Pretty Boy » par ses coéquipiers de l’équipe américaine de boxe amateur, parce qu’à l’époque il est très peu touché par les coups. Mayweather débute dans le monde professionnel en 1996, à l’âge de 21 ans. Pour son premier combat, l’Américain affronte Roberto Apodaca qu’il va mettre KO dès le deuxième round. Le combattant montre rapidement ses qualités et le public comprend que ce prodige va dominer son sport. Après avoir remporté ses 17 premiers combats dans la catégorie super-plumes, Mayweather va alors combattre Genaro Hernandez pour remporter son premier titre mondial WBC en 1998. Un beau combat entre les deux Américains mais Mayweather va le mettre KO dans le 8ème round et glâner sa première ceinture. Jusqu’au 10 novembre 2001, il va toujours réussir à garder sa ceinture. « Pretty Boy » défend son titre à 8 reprises. Le boxeur enchaîne 27 succès consécutifs et montre vraiment tout son talent. En 2002, il décide de passer en poids légers. L’Américain ne va disputer que 4 combats à ce niveau-là mais va remporter le titre WBC dès son premier match pour le sauver lors des 3 rencontres suivantes. Lors de son premier match en poids légers, il affronte José Luis Castillo. Alors que Mayweather remporte le match par décision unanime, beaucoup de spécialistes pensent qu’il ne méritait pas cette victoire. Heureusement il va faire taire ses détracteurs lors du combat suivant face au même Mexicain. Si le combat va jusqu’à son terme, l’Américain remporte de nouveau par décision unanime mais cette fois-ci sans contestation possible.

En 2004, Floyd Mayweather décide de passer dans la catégorie des super-légers. L’Américain enchaîne deux victoires dans la douleur pour postuler à un nouveau titre mondial. Alors qu’il rencontre le Canadien Arturo Gatti pour la ceinture, Floyd Mayweather lance plusieurs attaques au combattant à travers les médias. Le combat s’annonce bouillant. Les deux boxeurs s’affrontent en 2005 et Floyd Mayweather remporte un nouveau titre WBC. Il met KO le Canadien lors du 5ème round. A la fin de ce combat, il félicitera Gatti et dévoilera que ses propos dans les médias n’étaient là que pour vendre des billets. Un mois après ce combat, il est impliqué dans une histoire de violence envers son ex-fiancée. Heureusement, il va être annoncé innocent et va pouvoir se concentrer de nouveau sur la boxe. En novembre 2005 et après ses 34 victoires consécutives, le combattant change de nouveau de catégories et accède en poids welters. Alors qu’il affronte Zab Judah pour le titre, le combat se termine très mal. Le combattant met un coup bas à Floyd Mayweather dans le 10ème round qui entraîne l’arbitre à devoir arrêter la rencontre durant quelques instants. L’entraîneur de Mayweather, qui est aussi son oncle, pénètre sur le ring et vient se battre avec le clan de l’adversaire. La sécurité est obligée d’intervenir pour faire revenir le calme. Même si Floyd Mayweather remportera finalement le titre IBF, son oncle recevra lui une lourde amende et sera suspendu pendant une année. Après avoir de nouveau défendu son titre face Baldomir, Floyd Mayweather s’en va donc affronter Oscar de la Hoya en novembre 2007 pour le titre de super-welters. L’attente pour ce combat entre deux des meilleurs boxeurs sur ces dernières années est énorme ! Dans un match très disputé, l’Américain va réussir à prendre le dessus de la Hoya grâce à la décision des arbitres et être maître des deux catégories welters. Quelques mois plus tard, il remportera son 39ème combat consécutif pour défendre sa ceinture WBC des poids welters. Alors qu’il annonce une première fois sa retraite, l’Américain ne combattra plus pendant plusieurs mois mais en 2011 il décidera de revenir. Il mettra sa ceinture WBC des poids welters en jeu face à Victor Ortiz. Mayweather va remporter le match dans un combat à nouveau polémique. Alors que l’arbitre ôte un point à Ortiz car il a adressé un coup de tête à Mayweather, ce dernier le met KO avant qu’il n’ait le temps de se remettre en garde. Un manque de sportivité pour certains qui ne l’empêchent pas de rester invaincu. Après avoir défendu ses nombreux titres et remporter la ceinture WBA durant quelques années, Floyd Mayweather va affronter Manny Pacquiao pour un match qui sera attendu comme le combat du siècle. L’Américain remportera le match par décision unananime des arbitres et ravira la ceinture WBO au Philippin. Le combat de l’année 2017, face à McGregor ne l’a pas empêché de prendre une nouvelle retraite à 40 ans. Floyd Mayweather aurait sportivement intérêt à s’arrêter. Toutefois, son amour pour l’argent est au niveau de son shoulder roll. L’idée d’un nouveau retour, en MMA, est donc dans les tuyaux depuis un petit moment. Pour faire sortir l’Américain d’un repos bien mérité, c’est encore vers Conor McGregor qu’il faudrait se tourner. Financièrement, le Notorious promet en effet un sacré paquet de biffetons… Mais rien n’a été confirmé.

Avec 50 victoires dans le monde professionnel, en autant de combats, Floyd Mayweather a bien démontré être l’un des plus grands boxeurs de l’histoire. Avec ses nombreux titres de champion du monde obtenus dans cinq catégories différentes, « Pretty Boy » aura marqué l’histoire de son sport.

Le 24 février marque également l’anniversaire du tennisman australien Lleyton Hewitt (1981) et du basketteur français Rodrigue Beaubois (1988).

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*