[NBA] Présentation du premier tour des Playoffs 2018

Comme chaque année, à la mi-avril, la saison régulière NBA prend fin et laisse place à l’affrontement entre les huit meilleures équipes de chaque conférence : ce sont les Playoffs. Les hostilités débutent ce samedi soir, l’occasion pour Agora Sports de passer en revue les huit séries du premier tour.

Conférence Est

Toronto Raptors (1) – Washington Wizards (8) : Des rapaces plus féroces

Ils n’étaient pas forcément les plus attendus cette année mais les Raptors ont réalisé une saison régulière de haut vol. Avec 59 victoires pour 23 défaites (record de franchise), ils se sont classés au sommet de la conférence Est. Sûre de sa force, la franchise canadienne possède le banc le plus efficace de la ligue et propose un jeu très collectif autour de ses deux stars, DeMar DeRozan (23 pts et 5 pds de moyenne cette saison) et Kyle Lowry (16,2 pts et 7 pds de moyenne). En face, les Wizards, huitièmes de la conférence, constituent l’une des plus grosses déceptions de la saison. Malgré une équipe très équilibrée sur le papier, la franchise de la capitale des Etats-Unis a obtenu six victoires de moins que la saison précédente (43 victoires cette année) et n’a affiché aucun réel progrès. Même si le retour de blessure de leur meneur star, John Wall,  est une vraie bonne nouvelle, ils ne devraient avoir que peu de chances face aux Raptors, qui ont à cœur de montrer que cette année est la leur.

Le prono de la rédaction : 4 – 2 pour Toronto.

Boston Celtics (2) – Milwaukee Bucks (7) : En vert et contre tout

Après un début de saison sur les chapeaux de roues, Boston est parvenu à conserver la seconde place malgré de nombreuses embûches. Les Celtics abordent alors les playoffs très affaiblis, car privés de Kyrie Irving, Marcus Smart ou encore Gordon Hayward. Si ils possèdent l’un des meilleurs coachs avec Brad Stevens et l’une des meilleures défenses de la ligue, il n’est pas certain que leur solidarité soit suffisante pour remporter la série. Face à ces Celtics cabossées, les Bucks ont l’avantage de présenter un effectif complet, emmené par un énorme Giannis Antetokounmpo (27 pts et 10 rbs de moyenne sur la saison). Attention à l’upset !

Le prono de la rédaction : 4 – 3 pour Milwaukee.

Philadelphia 76ers (3) – Maimi Heat (6) : Trust the Process ?

De retour en Playoffs pour la première fois depuis 2012 et après des années de tanking, les Sixers ont surpris plus d’une personne cette saison. Ils ont gagné quasiment autant de matchs cette année (52 victoires) que lors des trois précédentes (56 victoires). Leurs seize victoires de suite sur la fin de saison avec un Ben Simmons étincelant (15,8 pts, 8,2 rbs et 8,1 pds de moyenne pour sa saison rookie) montrent qu’ils sont prêts à aborder la suite. En face, le Miami Heat ne connait pas une si bonne dynamique mais s’appuie sur un jeu collectif qu’il ne faut pas sous-estimer. La série s’annonce très explosive entre les jeunes Sixers d’un côté, et les joueurs et le coach très expérimentés de Miami, de l’autre. Le retour de blessure plus ou moins tôt de Joël Embiid peut conditionner le résultat final de cette série.

Le prono de la rédaction : 4 – 3 pour Philadelphie.

Cleveland Cavaliers (4) – Indiana Pacers (5) : Le King, encore et toujours

Avec un effectif chamboulé à la mi-saison, Cleveland a connu une année difficile, où seul LeBron James a surnagé (27,5 pts, 9,1 pds et 8,6 rbs de moyenne). A l’inverse, les Pacers d’Indiana, emmené par Victor Oladipo -le futur MIP de la saison -, sont la bonne surprise de cette conférence Est. Cependant, la série s’annonce assez déséquilibré car la seule présence du King James fait des Cavaliers un prétendant très crédible au titre. Ce dernier aborde les Playoffs avec toujours la même détermination et la même rage de vaincre si bien qu’il n’a pas perdu un match au premier tour depuis 2012. Reste à savoir si les Pacers ont les moyens de l’arrêter …

Le prono de la rédaction : 4 – 2 pour Cleveland.

Conférence Ouest

Houston Rockets (1) – Minnesota Timberwolves (8) : Décollage imminent

Présentés comme les principaux adversaires des Warriors pour le titre NBA, les Houston Rockets ont dominé de la tête et des épaules la saison régulière (65 victoires pour 17 défaites). Ils abordent désormais les Playoffs avec l’unique objectif de faire tomber Golden State et remporter le troisième titre de leur histoire. Emmenés par le futur MVP de la saison, James Harden (30,4 pts et 8,8 pds de moyenne), dont l’association avec Chris Paul a été très bonne, les Rockets présentent une attaque de feu prête à résister à toutes les épreuves. Comme première épreuve, ils affrontent les Minnesota Timberwolves qui ont validé leur billet pour les Playoffs le dernier jour de la saison régulière. Si Minnesota présente des individualités très fortes comme Jimmy Butler ou Karl-Anthony Towns, son collectif ne semble pas avoir les moyens pour tenir les Rockets.

Le prono de la rédaction : 4 – 1 pour Houston.

Golden State Warriors (2) – San Antonio Spurs (7) : Comme on se retrouve…

Cette série entre les Warriors et les Spurs est un remake de la finale de conférence de l’année précédente, où les Californiens avaient sweepé les Texans. Cette saison, Golden State et ses stars n’ont pas été épargnés par les blessures. Si ils figurent toujours parmi les favoris au titre final, ils ne présentent pas autant de certitudes que les années précédentes comme l’illustre leur défaite de trente points lors du dernier match de la saison. De leur côté, les Spurs, sans Kawhi Leonard, ont du cravacher pour obtenir leur 21ème participation consécutive aux Playoffs (!) et ont pu compter sur un grand LaMarcus Aldridge (23,1 pts et 8,5 rbs de moyenne). Cette série très attendue se fera sans Stephen Curry pour les Warriors et sans Kawhi Leonard du côté des Spurs. Les Californiens semblent moins forts qu’auparavant mais les Texans ne devraient pas avoir les moyens de les battre quatre fois…

Le prono de la rédaction : 4 – 2 pour Golden State.

Portland Trail Blazers (3) – New Orleans Pelicans (6) : Plutôt Damian ou Davis ?

C’est un duel plutôt inattendu de ces Playoffs 2018, opposant deux franchises que seules de rares personnes voyaient si hautes en début de saison. Dans le sprint final de la saison, les Blazers ont donc arraché la troisième place et hérité des Pelicans pour leur premier tour. Deux franchises qui doivent principalement leur succès à leur joueur majeur. Chez les Blazers, Damian Lillard (27 pts et 6,6 pds de moyenne) a été le leader d’une équipe qui semble de plus en plus en solide au fil des saisons (cinquième au points encaissés cette saison). Du côté des Pelicans, Anthony Davis (28,1 pts et 11,1 rbs de moyenne) s’est démené toute la saison pour amener New Orleans en Playoffs malgré la blessure de DeMarcus Cousins. Sans l’avantage du terrain, les Pelicans ne partent pas favoris dans cette série mais ils auront tout de même des arguments à faire valoir, eux qui n’ont pas gagné un match en Playoffs depuis 2012.

Le prono de la rédaction : 4 – 3 pour Portland.

Oklahoma City Thunder (4) – Utah Jazz (5) : De l’orage dans l’air

La série entre le Thunder et le Jazz s’annonce électrique. Fort d’un recrutement de prestige durant l’intersaison (arrivée de Paul George et Carmelo Anthony), OKC a réalisé une saison décevante, où l’on retiendra surtout que Russell Westbrook a terminé en triple-double de moyenne pour la deuxième année consécutive (25,4 pts, 10,1 rbs et 10,3 pds de moyenne). Capable du meilleur comme du pire, le Thunder a été très inconstant et ce premier tour sera l’occasion de voir si il peut être un outsider au titre final. Le Jazz, de son côté, est sur une bien meilleure dynamique depuis le retour de Rudy Gobert pour la deuxième partie de saison. Cet affrontement sera l’occasion d’une véritable opposition de style entre un collectif fort couplé à une importante efficacité défensive (le Jazz) et des individualités à la force de frappe offensive impressionnante (le Thunder). Certainement un duel des plus passionnants.

Le prono de la rédaction : 4 – 3 pour Oklahoma City.

A propos de Clément Beaume 80 Articles
Je suis un passionné de sport et de basket plus particulièrement. Je partage ici ces passions dans l'ambition de devenir journaliste sportif. Ball is life !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*