[PLANÈTE BLANCHE #24] Ledeux offre un centième podium à la France, Montaggioni et Hernandez sur le toit du monde et Missillier retraité

Ledeux
A Silvaplana, Tess Ledeux a offert aux équipes de France olympiques son centième podium de l'hiver. (© Mateusz Kielpinski)

La Coupe du monde – sauf les finales du ski slopestyle – s’en est allée depuis maintenant plus d’une semaine. Avec elle, nos illusions de voir Thomas Fanara remporter une course sur la Gran Risa d’Alta Badia ou la Face de Val d’Isère, aussi. Les sauts gigantesques des oiseaux de l’hiver n’auront plus lieu. Les tirs parfaits après un gros effort sur les skis non plus. Nos illusions se sont bien envolées avec la neige qui fond à vue d’œil. Mais après la clôture de la grande et belle mais ogresse Coupe du monde, il y a une vie que la Planète Blanche d’Agora Sports explore. Puisque nous ne voulons pas que l’hiver prenne fin malgré le changement d’heure, nous explorons le monde mystérieux des championnats nationaux où la neige se fait rare et où la performance n’est pas le principal. Il y a aussi le Tournoi International des Douanes. Bref, il y a de la vie après la fin des compétitions FIS et IBU. Mais là, c’est bel et bien terminé. Mis à part quelques championnats de France résiduels, les Mondiaux de curling et la fin de l’hiver de ski de vitesse, c’est terminé. Il n’y a plus rien à se mettre sous la dent, ou presque. L’auteur de ses lignes va chercher, chercher encore des infos pour pousser cette chronique le plus tard possible dans l’année. Et si l’hiver durait douze mois ? Ce serait génial. Et comme on n’arrête pas le progrès…
Toute l’actualité des sports d’hiver, même après la clôture de 99% des Coupes du monde, c’est exclusivement dans la Planète Blanche d’Agora Sports.

Ledeux termine l’hiver international sur un podium à Silvaplana : 100 podiums français en 2018/2019

A la fin d’une saison quelque peu compliquée en Coupe du monde, la jeune plagnarde Tess Ledeux s’offre un podium lors des finales du freeski slopestyle. C’était samedi dernier sur le parcours suisse de Silvaplana. La championne du monde 2019 du big air et 2017 du slopestyle, n’a été devancée que par la Canadienne Melgan Oldham qui s’offre le globe de la spécialité un petit point devant la Suissesse Sarah Höfflin, quatrième à domicile. L’Italienne Silvia Bertagna complète le podium. Le compteur des podiums français en Coupe du monde dans les disciplines olympiques se stoppe donc à 100 podiums, dont 25 victoires.

Du côté des hommes, le Suisse Andri Ragettli remporte un concours au suspense fort. Effectivement, avec un score de 93.71 points il devance de peu l’Américain Colby Stevenson (92.23 pts) et son compatriote Fabian Bösch (91.23 pts). Le petit globe revient à l’Étasunien Mac Forehand, douzième en Suisse. Enfin, le Canada remporte largement la Coupe des Nations du ski freestyle, la France est quatrième.

Des champions de France à la pelle

Le dernier titre national en alpin pour Miradoli

Après le super-G qu’elle avait remporté pour la quatrième fois de suite, la skieuse de Flaine, Romane Miradoli est devenue championne de France de la descente, comme en 2018 à Châtel, sur la piste Ciavalet d’Auron, dans les Alpes-Maritimes. La Haute-Savoyarde devance largement et logiquement Madeleine Chirat et Margot Bailet. C’était la dernière course des 106emes championnats de France de ski alpin dont la saison est belle et bien terminée.

Un dernier titre pour Simon Fourcade, Simon et Desthieux rois de la mass

Dans la station savoyarde de Méribel, au cœur des 3 Vallées, le biathlète Simon Fourcade a mis un terme à sa riche carrière de la meilleure des manières. Il s’y est en effet imposé lors du relais mixte simple national avec la jeune Chloé Chevalier. Les duos Julia Simon/Hugo Rivail et Célia Aymonier/Sébastien Mahon complètent le podium. Pour les seules courses individuelles du week-end – les mass-starts – ce sont Simon, à 20/20, et Simon Desthieux qui prennent le titre national. Aymonier, Justine Braisaz, Antonin Guigonnat et Quentin Fillon-Maillet complètent les boîtes. Enfin, pour les relais, ce sont celui du Mont-Blanc (Chloé et Camille Bened, Enora Latuillière) chez les femmes et celui du Jura (Tom Bourgin-Millet, Oscar Lombardot, Quentin Fillon-Maillet) chez les hommes qui triomphent.

Faivre-Picon et Jeannerod plutôt deux fois qu’une en ski de fond

Anouk Faivre-Picon et Alexis Jeannerod ont brillé de tout leur éclat lors des championnats de France de ski de fond organisés à Méribel en fin de semaine dernière. Les deux fondeurs du Team Nordique CAFC remportent, coup sur coup, la mass-start et le sprint classique. Ils ne laissent que des miettes à leurs adversaires. Pour les relais de comités, le Mont-Blanc (Julien Thovex, Thomas Schély, Jules Chappaz, Maurice Manificat) et les Alpes-Provence (Maëlle Veyre, Flora Dolci, Coraline Thomas-Hugue) sont titrés. Ces relais étaient la dernière occasion de voir des athlètes comme Thomas-Hugue ou Robin Duvillard sur des skis dans ce cadre-là.

Pagnier et Learoyd titrés en saut, Braud termine sur une victoire

Les championnats de France de saut à ski et de combiné nordique se déroulaient à Chaux-Neuve le week-end dernier. Sur le tremplin de la Côte Feuillée, ce sont Joséphine Pagnier, à domicile, et Jonathan Learoyd qui l’emportent, logiquement. En combiné, François Braud remporte un nouveau titre de champion de France lors de sa toute dernière course. Laurent Muhlethaler et Antoine Gérard montent sur le podium, Maxime Laheurtequi vient d’être papa pour la deuxième fois – prend aussi sa retraite. Le concours des comités est revenu à celui de la Savoie (Learoyd, Mathis Contamine, Jack White, Alessandro Batby).

Trespeuch et Surget titrés en snowboardcross comme Dufour en alpin et le duo Lefèvre/Valax en freestyle

Comme en 2011, 2016 – déjà à Isola 2000 – et 2017, Chloé Trespeuch, double vainqueur en Coupe d’Europe à Lenk (Suisse) le week-end du 24 mars, remporte le championnat de France de snowboardcross. Cette année, la sociétaire du club des sports de Val Thorens devance Alexia Queyrel et Julia Pereira de Sousa Mabileau. Nelly Moenne-Loccoz n’a pas réussi à se hisser en finale, elle termine cinquième. Merlin Surget remporte l’or chez les hommes, pour la première fois. Le vainqueur du festival olympique de la jeunesse européenne 2015, remporte la finale devant Tanguy Chaminade et Benjamin Gattaz.

Comme depuis 2011 (à l’exception de 2018), le snowboardeur Sylvain Dufour est sacré champion de France du slalom géant parallèle. Le vétéran de 36 ans a battu le Chinois Ding Jie lors de la finale. Les deux autres places sur le podium national reviennent à Vincent Chaix, qui a pris part à quelques étapes de Coupe du monde cet hiver à 43 ans, et Florian Lombardo. Chez les dames, Mia Claverie (17 ans) des Deux-Alpes est championne de France devant Naéma Alquier et Léna Moreau. Cependant, la compétition a été largement dominée par la Chine : Niu Jiaqi bat sa compatriote Cui Ming en finale. S’il y avait autant de Chinois du côté d’Isola 2000 c’est parce que les athlètes de l’Empire du Milieu – entraînés par le Français Mathieu Siboni – se préparent activement en vue des Jeux Olympiques de Pékin 2022.

En snowboard freestyle, Enzo Valax et Lucile Lefèvre réalisent le doublé en remporte à la fois le slopestyle et le big air.

Les Français au top dans les sports paralympiques

Les snowboardeurs Montaggioni et Hernandez ramènent six médailles, dont cinq titres, des Mondiaux de Pyhä

Le Niçois Maxime Montaggioni et Cécile Hernandez, championne paralympique en Corée du Sud il y a un an, ont réalisé des Mondiaux de toute beauté en Finlande, à Pyhä. Les deux Français remportent le banked slalom et le snowboardcross. S’il y avait de la concurrence dans la catégorie de Montaggioni, ce n’était pas le cas pour Hernandez. Sa seule concurrente, une Chinoise, n’était pas au niveau lors du banked slalom puis a déclaré forfait avant le snowboardcross. Enfin, Hernandez, avec l’Autrichienne Lisa Bunschoten, remporte la compétition par équipes alors que Montaggioni, accompagné de l’Italien Jacopo Luchini, est deuxième chez les hommes. Ces Mondiaux réussis sont une belle revanche pour Montaggioni, absent des derniers Jeux Paralympiques sur blessure.

Bochet et Bauchet remportent le globe du général en para ski alpin

Après des Mondiaux plus que réussis, les skieurs Marie Bochet et Arthur Bauchet ont termine leur hiver de la plus belle des manières il y a quelques jours de cela. Les deux stars du para ski alpin catégorie debout ont effectivement soulevé le gros globe de vainqueur du général de la Coupe du monde de leur spécialité. Bochet remporte aussi le général en géant, super-G et descente alors que Bauchet gagne, “seulement”, les deux premiers. Notons la deuxième place au général de la Coupe du monde catégorie déficients visuels pour le Villeurbannais Hyacinthe Deleplace (avec son guide Maxime Jourdan), qui a participé aux Jeux Paralympiques d’été 2012 en athlétisme sur 400m et 200m.

View this post on Instagram

✅ BILAN DE CETTE SAISON✅ 🏁 25 départs en courses ( or Championnats ) • 14 en coupe du monde ( WC ) • 5 en coupe d'Europe ( EC ) • 6 autres (WPAS) 22 podiums 🥇🥈🥉 🥇17 victoires • 8 en WC • 3 en EC • 6 en WPAS 🥈 4 deuxièmes places • 4 en WC 🥉 1 troisième place • 1 en EC 🏳 2 abandons ( 1 en EC et 1 en WC ) 🇮🇹🇸🇮CHAMPIONNATS DU MONDE 🇮🇹🇸🇮 5 départs🏁 5 podiums🥇🥈🥉 3 titres de Champion du Monde🥇🥇🥇 : • Champion du Monde de Géant • Champion du Monde de Slalom • Champion du Monde de Super Combiné 1 titre de Vice Champion du Monde 🥈: • Vice Champion du Monde de Super G 1 médaille de Bronze 🥉: • Medaille de Bronze en Descente 🇫🇷Championnats de France🇫🇷 4 départs 🏁 2 podiums 🥇🥈🥉 • Champion de France de Super G • Champion de France de Géant Malheureusement je sors sur le Slalom, je remonte et je finis mais seulement 7e du slalom 🏆Classement Général de la Coupe du Monde 🏆 • Vainqueur de l'OVERALL*🏆 • Vainqueur du classement général du Super G🏆 • Vainqueur du classement général du Géant🏆 • 3ème du classement général de la Descente • 3ème du classement général de la Slalom (*classement général toutes disciplines confondues) TOTAL : 33 départs 🏁 29 podiums 🥇🥈🥉 22 victoires 🥇 5 deuxièmes places🥈 2 troisième place🥉 = la meilleure saison de ma vie 😍💪🏻

A post shared by Bauchet (@arthurbauchet) on

Les Français brillent au Tournoi des Douanes de Galtür

Le 66eme Tournoi International des Douanes avait lieu en milieu de semaine dernière, avant les France de Méribel (pour ce qui est du ski nordique), en Autriche à Galtür dans la vallée de Paznaun. Ce tournoi traditionnellement disputé à la fin de l’hiver réunis les douanes françaises, italiennes, suisses (absentes cette année), autrichiennes et allemandes. Lors de ce championnat douanier, il y a des compétitions de ski alpin et de ski nordique où les fondeurs et les biathlètes sont mélangés.

Les nordiques français au top

En nordique, les Français réalisent le triplé lors de la course individuelle puisque Maurice Manificat devance Clément Parisse et Adrien Backscheider. Justine Braisaz, elle, a pris la troisième place de cette course remportée par l’Allemande Laura Gimmler ; Anaïs Chevalier, qui avait arrêtée prématurément son hiver en biathlon, termine 15eme et dernière. Le soir même, Renaud Jay est venu remporter la spectaculaire Night Race dans les rues de Galtür. Enfin, le lendemain c’était jour de courses par équipes. Les Allemands ont réalisé le doublé. D’abord, Elisabeth Schicho et Colleta Rydzek remportent le team sprint quatre dixièmes devant les Françaises Braisaz/Chevalier. Ensuite, et enfin, la patrouille a sourit aux Germaniques : Jonas Dobler, Janosch Brugger et David Zobel gagnent cette course une quinzaine de secondes devant les Français Manificat, Parisse et Quentin Fillon-Maillet, Backscheider, Jean-Marc Gaillard et Emilien Jacquelin terminant à la troisième place à presque 30 secondes.

Pinturault et Noens victorieux en alpin

En ski alpin, la France repart de Galtür avec deux victoires et deux autres podiums. Alexis Pinturault remporte le géant devant l’Allemand Alexander Schmid et Mathieu Faivre alors que la Niçoise Nastasia Noens s’impose lors du slalom pour une seconde et 50 centièmes par rapport à l’Allemande Lena Dürr. Sinon, Clément Noël s’incline lors du slalom derrière l’Allemand Fritz Dopfer, Alexis Pinturault est quatrième. Enfin, c’est l’Autrichienne Katharina Liensberger qui remporte le géant.

Au final, les douanes françaises remportent le classement de ce 66eme Tournoi International des Douanes de Galtür en nordique et en alpin masculin. Les nordiques féminines terminent quatrièmes et les alpines troisièmes.

View this post on Instagram

Le Champion 👮‍♂️💪

A post shared by BACK (@adrienback) on

Steve Missillier dit stop

C’était attendu mais quand la nouvelle tombe elle vous fiche un uppercut dans l’arcade. Le skieur tricolore Steve Missillier, médaillé olympique en géant aux Jeux de Sotchi 2014, a effectivement pris la décision de mettre un terme à sa carrière professionnelle. Après 15 ans sur le circuit international, le skieur du Grand-Bornand raccroche les planches définitivement à la suite d’une énième blessure. En décembre dernier, sur les pentes de la Face de Bellevarde, il s’était rompu le tendu d’Achille. C’était la blessure de trop. On ne verra plus le grand Steve Missillier sur les pistes du monde entier, on ne le verra plus monter sur un podium de Coupe du monde, comme lors du géant de Val d’Isère en 2010 après une remontada de folie. Merci pour tout Steve, et surtout pour cette super médaille olympique sur les bords de la mer Noire.

En bref…

Les Suissesses championnes du monde de curling

L’équipe féminine suisse est devenue championne du monde de curling sur la glace de Silkeborg, au Danemark. C’est le cinquième titre planétaire décroché par le pays neutre depuis 2012. Les filles menées par Silvana Tirinzoni ont battus la Suède 8-7 lors de la finale. Alors qu’il y avait 7-7 après le dixième end, les Suissesses ont inscrit le point de la gagne en faisant glisser leur dernière pierre en plein centre de la cible. Imparable. Auparavant, la Corée du Sud avait battu le Japon 7-5 pour la médaille de bronze. Les Mondiaux masculins ont lieu en ce moment même au Canada, à Lethbridge. La Suède est tenante du titre mais les locaux veulent récupérer leur titre.

Le circuit mondial de snow volleyball est lancé !

La première étape du circuit mondial de snow volleyball, organisée par la FIVB (Fédération internationale de volleyball) a eu lieu la semaine dernière en Autriche, à Wagrain-Kleinarl. Pour cette première, c’est une équipe autrichienne Florian Schnetzer, Alexander Huber, Martin Streiffellner, Christoph Dressler qui l’a emporté. Victoire des Russes Olga Motrich et Filina, Anna Romasheva et Polina Lapteva chez les dames. Suite de ce circuit en fin de semaine à Kronplatz, en Italie.

Noël et Barthet remportent le Super Slalom de La Plagne

Pour la troisième année de suite, Julien Lizeroux organisait ce samedi 30 mars son Super Slalom à La Plagne. C’est tout simplement le slalom le plus long du monde. Il part de 2340m d’altitude pour arriver à 1555m après d’innombrables piquets. Cette course festive et déjantée est l’occasion de clore l’hiver dans la bonne humeur. Cette année, ce sont Clément Noël et Anne-Sophie Barthet qui l’emportent après deux ans de succès pour Victor Muffat-Jeandet et Federica Brignone.

Steven Holcomb double médaillé d’argent olympique à titre posthume

Steven Holcomb, Le plus grand pilote de bobsleigh américain de l’Histoire, va récupérer deux médailles d’argent olympiques, à titre posthume. Effectivement, il est tragiquement et brutalement décédé en 2017. Le champion olympique 2010 de bob à 4 avait mené son engin sur la troisième marche du podium des compétitions de B2 et de B4 lors des Jeux olympiques de Sotchi, en 2014. Le Russe Alexander Zubkov, titré par deux fois, ayant été convaincu de dopage, Holcomb, bien que malheureusement décédé, va se voir décerner deux médailles d’argent. Une nouvelle qui réjouit sa famille, citée par le Comité olympique américain : “Nous aurions aimé que Steven soit là pour recevoir ces médailles aux côtés de ses coéquipiers, mais c’est un honneur pour notre famille de les recevoir en son nom.”

Pour une séance rattrapage de la semaine précédente, cliquez juste en-dessous

A propos de Florian Burgaud 73 Articles
Amoureux de sport depuis tout petit. Les sportifs d'hiver c'est la vie. Étudiant en M1 journalisme sportif à l'EDJ Nice.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*