ITF : Sebastian Baez, vainqueur à Porto Alegre, est prêt pour le circuit professionnel !

Le jeune Sebastian Baez atteint le deuxième rang mondial chez les juniors grâce à son titre à Porto Alegre (source : ITF juniors)

Du 26 février au 4 mars dernier, Sebastian Baez a fait valoir son talent en remportant le tournoi junior de Porte Alegre. Il a même fait coup double, en s’imposant en simple face au Dominicain Nick Hardt, et en double avec le Français Clément Tabur.

Sebastian Baez a poursuivi son solide début de saison en remportant les titres en simple et en double au tournoi de Porto Alegre, estampillé Grade A, soit un équivalent Masters 1000 chez les professionnels. C’est la deuxième fois en autant de semaines qu’il réalise l’exploit. La semaine dernière, il s’était déjà imposé à Criciùma, dans le sud-est du Brésil, lors du Grade 1 du Banana Bowl.

En simple, il s’est tout d’abord débarrassé du local Matheus Pucinelli de Almeida (6-3, 6-1) puis du Roumain Jianu (6-3, 6-2), du Japonais Naoki Tajima (7-6, 6-1) et enfin en finale de la petite surprise du tournoi : Nick Hardt (6-1, 6-4), le Dominicain qui atteint son meilleur classement ce lundi (16e). Le tout en concluant l’ensemble de ses matchs en moins d’une heure et trente minutes. Prodigieux.

En double, en compagnie de Clément Tabur, le Français déjà lauréat de trois tournois cette année dont l’Open d’Australie avec Hugo Gaston, l’Argentin a empoché un nouveau tournoi en prenant le meilleur sur la paire américaine Grant/Zink en finale (6-4, 6-2).

L’Argentin de 17 ans est très à l’aise sur terre battue. En progression constante depuis deux ans sur le circuit, il avait atteint les demi-finales du Masters des juniors (équivalent du Masters de Londres chez les professionnels, récompensant les huits meilleurs joueurs de l’année) en fin d’année 2017.

Depuis le début de l’année 2018, la teigne argentine est impressionnante de régularité. Il n’a perdu qu’un set sur ses onze derniers matchs en simple. Il survole le circuit, au point d’atteindre la deuxième place mondiale chez les juniors. L’adolescent, qui n’a joué qu’une poignée de matchs professionnels, ne pointe pourtant qu’au 1132e rang. Il devrait très vite franchir le pas et quitter le circuit junior… A moins qu’il n’ait envie de devenir numéro un mondial, place détenue actuellement par le fils de Petr Korda : Sebastian Korda.

A propos de Clément Carton 139 Articles
- Fondateur et Rédacteur en chef d'Agora Sports - 20 ans, Lyonnais, ambition journalisme sportif, EDJ Nice. Sports de prédilection : Tennis, Basketball. Suivez-moi sur Twitter : @clementcarton

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*