La France à nouveau à la fête avec un Julian Alaphilippe impérial sur le TDF

Julian Alaphilippe savoure sa première victoire sur le Tour de France. Crédit Aurore Dessaigne

Ce mardi, les coureurs du Tour de France ont pris la montagne pour la première fois cette année. Et c’est le français Julian Alaphilippe de l’équipe Quick Step qui l’a emporté. Il signe donc la première victoire française sur ce Tour.

Elle était attendue. La première étape de montagne de ce Tour de France 2018. Ce dixième jour de course reliait Annecy au Grand Bornand avec trois cols de première catégorie. La Montée du plateau des Glières offrait également des pentes à 11%. Une étape pour les grimpeurs donc, illuminée par un petit homme en bleu.

Julian Alaphilippe a fait une démonstration sur son vélo. Grâce à de magnifiques ascensions des cols de Romme et de la Colombière, le français a réussi à creuser l’écart, notamment sur Rein Taramaë, longtemps à l’avant de la course. Mais c’est surtout ses grandes qualités de descendeur qui lui ont permis de prendre le large. C’est un Julian Alaphilippe en larme qui a passé la ligne d’arrivée. Il signe en effet sa première victoire sur le Tour de France.

Julian Alaphilippe : “Gagner une étape sur le Tour de France, c’était un rêve pour moi

Il réussit par la même occasion à arracher le maillot de meilleur grimpeur des épaules de Toms Skujins. Il a désormais 41 points contre 28 pour Rein Taramaë. L’équipe Quick Step aura à cœur de ramener ce maillot sur les Champs-Élysées. Nous allons donc pour sûr revoir le français à l’avant dans les prochaines étapes de montagne.

Le maillot jaune Greg Van Avermaet a quant à lui réalisé une très jolie étape puisqu’il s’est retrouvé à l’avant durant une grande partie de la course. Le peloton a été totalement contrôlé par l’armada des Sky. Le coureur de la BMC reste donc en jaune avec 2 minutes et 22 secondes d’avance sur Geraint Thomas.

Demain, la montagne est à nouveau au programme avec deux cols hors catégories et un col de deuxième catégorie, le Cornet de Roselend, qui culmine à presque 2 000 mètres. L’étape relie Albertville à La Rosière. Nous aurons cette fois-ci droit à une arrivée au sommet.

Aurore Dessaigne

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*