Les origines du football

Sport collectif qui ne cesse de déchaîner des passions, le football est le sport le plus suivi dans le monde. Sa popularité traverse toutes les frontières. Véritable symbole de rassemblement et de mixité, il est aujourd’hui une véritable industrie pour le plus grand plaisir des fanatiques. Le football est un sport collectif qui a pour particularité d’opposer deux équipes de onze joueurs avec pour objectif de marquer des buts à l’aide un ballon. Plusieurs origines qu’elles soient réelles ou supposées existent en ce qui concerne la véritable origine du football. Quelques-unes d’entre elles méritent d’être décortiquées.

La Mésoamerique

La Mésoamerique, d’un point de vue géographique, est une vaste région historique qui s’étend du Mexique au Costa Rica. Certaines sources ont permis de savoir qu’avant la découverte de cette zone par Christophe Colomb, la population avait l’habitude de s’adonner à un jeu collectif qui impliquait une sorte de boule confectionnée avec une substance à base de résine d’arbre. Même si aucune information fiable ne permet de savoir d’où vient exactement le football, l’histoire permet néanmoins de retracer ses prémices.

En effet, ce sport aurait été pratiqué par les cultures Mésoamericaines chez les Teotihuacanos, les Mayas, mais aussi les aztèques, il y a de cela plus de 3000 ans. Les archives archéologiques ont permis de retrouver des traces de la pratique du football chez ces peuples. Il semblerait qu’ils fabriquaient alors les balles de jeu avec le caoutchouc longtemps avant la fabrication du caoutchouc moderne. D’autres preuves archéologiques telle que la découverte de plus de 1300 terrains de pierre répartis en Mésoamerique viennent confirmer l’existence de ce jeu. Ces terrains semblaient être faits pour accueillir des spectateurs.

Par ailleurs, certains écrits de l’époque coloniale ont été retrouvés, permettant aisément de confirmer cette thèse. Les écrits du prêtre dominicain Diego Duran qui a été un témoin oculaire de la vie aztèque avait pour particularité de faire une description assez détaillée du jeu de balle pratiqué par ce peuple en 1585. Selon toutes ces sources, le principe du jeu différait plutôt de la pratique actuelle du football. Les joueurs aztèques n’avaient pas le droit de faire intervenir les mains ou les pieds pendant le jeu. Seul les hanches et les fesses étaient utilisées pour faire rebondir la balle.

L’origine chinoise du football

Selon d’autres sources, le football tirerait ses origines en Chine. En effet, certaines recherches ont permis de dire que les premiers à avoir tapé dans un ballon en équipe sont des chinois, précisément au 3e siècle avant Jésus-Christ. Les chinois seraient donc parmi les premiers à avoir pratiqué ce jeu depuis l’antiquité. De plus, le principe de jeu ressemble fortement à celui du football actuel. Par ailleurs, il a même été déterminé que ce jeu avait pour nom attribué par les Chinois, Cuju ou encore Tsu Chu selon l’écriture. Ce terme signifie football. La traduction littérale de cette expression peut se définir comme ” tapé dans le ballon avec les pieds”. Un célèbre poète chinois (Li Tu) décrivait ce jeu dans l’un de ses poèmes comme une balle ronde et un terrain carré avec deux équipes qui se font face. Cette version est validée et acceptée par la fédération internationale de football association (FIFA).

L’origine anglaise du foot

Le football, tel qu’il est connu aujourd’hui, tient ses origines sans conteste de l’Angleterre. En effet, le football est né vers la fin du dix-neuvième siècle en Angleterre. La première instance du football (football association) a été créée le 28 octobre 1863. Cette version du football interdisait l’utilisation des mains. C’est ainsi que le 20 juillet 1885 voit le jour du football association club réservé uniquement aux professionnels. Plusieurs autres clubs voient le jour plus tard. Le club du Havre en 1870 et e football club de Paris quant à lui voit le jour en 1879. Le club de Sheffield est considéré comme le plus ancien. Le football sera par la suite admis aux jeux olympiques en 1900. La première coupe du monde fut créée en 1930 par le Français Jules Rimet.

On trouve encore bien d’autres origines à cette discipline dans les pays comme la Grèce, l’Égypte, le Japon et chez les Romains. Tous ces peuples vibrent à l’unisson lors des matchs, ayant en commun cette grande passion du jeu.

Le football aurait donc son histoire bien à elle pour chaque peuple et civilisation. Selon les différentes origines, la conception du jeu était différente d’un pays à un autre. Chaque civilisation s’est approprié ce jeu à sa façon.