Bastia retrouve les terrains

Descendu en National 3, le SC Bastia est toujours suivi par un public nombreux et fidèle. (crédit photo : SC Bastia)

Ce dimanche 10 septembre, le SC Bastia a enfin retrouvé le chemin des terrains de football. Un match de Coupe de France face au CA Propriano et donc un déplacement en Corse-du-Sud qui pouvait surprendre. Quatre mois après un dernier match de Ligue 1 au stade Vélodrome… Les Bastiais ont affronté un club qui évolue en Régional 2 et donc inférieur de deux divisions au Sporting.

À Propriano, le SC Bastiais a donc tourné la page d’un été difficile. Le nouveau coach, Stéphane Rossi a réussi à obtenir une victoire pour la « nouvelle vie » du club corse. Après l’arrêt de la section professionnelle, le club a annoncé qu’il diffuserait les matches sur le site et sur la page Facebook du SCB. Ainsi, les supporters vont pouvoir suivre leur club de cœur comme s’il évoluait en Ligue 2. Cela sera notamment bénéfique pour les supporters habitant hors de l’île de Beauté.

Une nouvelle histoire qui débute

Le Sporting Club Bastiais (le nom de la section amateure) veut reconstruire. Il se base donc sur des joueurs expérimentés mais aussi sur des jeunes joueurs issus de la formation bastiaise. Le recrutement est assez exceptionnel pour un club de cinquième division ! Plusieurs joueurs de l’équipe professionnelle sont restés pour encadrer les jeunes du centre de formation, désormais fermé. Certains U17 ou U19 de l’ancien SC Bastia ont préféré rejoindre les clubs professionnels d’Ajaccio ou du continent. Pourtant, ils sont plusieurs à être restés. C’est le cas de Luka Triki, fils d’Ismaël Triki, un ancien joueur professionnel. Entre 1985 et 1993, il a effectué pas moins de 135 matches avec Bastia.

Avec cette nouvelle histoire qui débute, les dirigeants veulent adapter le club au football. Pierre-Noël Luiggi, nouveau vice-président, veut « mettre en place de bonnes pratiques. Les dirigeants qui nous succéderont devront se contraindre à une gouvernance radicalement différente de ce qui a pu exister par le passé. La faute tient aussi à notre mentalité de direction non collégiale issue de notre histoire et de notre tissu économique constitué de petites PME. »

Les supporters toujours présents !

Le SC Bastia va également découvrir une position qu’il n’a pas connu depuis longtemps : ne pas être le premier club de la ville ! Le nouveau club de Bastia-Borgo, fusion du CA Bastia et du Borgo FC, évolue un niveau au-dessus, en National 2. Le SCB va même évoluer contre son équipe réserve… Autre derby à venir, celui contre l’Etoile filante bastiaise, ancienne entité du SCB entre 1962 et 1992. Les hommes de Stéphane Rossi vont découvrir les villes de Corse (Lucciana, L’Île-Rousse et Ajaccio, pour la réserve de l’ACA) et de Provence-Alpes-Côte-d’Azur dès la fin du mois. En attendant, ils vont recevoir l’US Le Pontet-Grand Avignon (samedi, 15 h). Sur le synthétique de Corte, à huis-clos.

Lors de la victoire (3-0) à Propriano, plus d’un millier de supporters bastiais ont pris place dans les travées. Le collectif SECB (Socios Etoile Club Bastiais) créé pour leur permettre d’avoir du poids a intensifié sa campagne de promotion depuis le passage de témoin du 17 août dernier. La descente en National 3 est un moindre mal. Il permet de repartir de zéro, sans passer par les divisions régionales. Une position donnée à l’équipe réserve qui démarrera au plus bas de l’échelle (Régional 4, l’équivalent de la neuvième division). Des supporters de longue date ont décidé de chausser (ou rechausser) les crampons pour aider leur club de cœur.

 

Pierre Le Goff

A propos de Pierre Le Goff 12 Articles
> J'aime le sport en général et le football en particulier > Je suis correspondant sportif pour le Ouest-France dans le Morbihan > Je joue au badminton > Je suis supporter du FC Lorient (même en Ligue 2).

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*