En Coupe de France, la hiérarchie peut aussi être respectée

Jérôme Malinge (à droite) devance le Ploemelois Anthony Raton et arme la frappe qui amène l’ouverture du score (Photo : Pierre Le Goff).

Ce dimanche, à la même heure que Rennes-Toulouse, j’ai suivi un match du 4ème tour de la Coupe de France : Ploemel (R3) – Auray (R1). Au lieu de me caler devant ma télévision, direction le stade de Kermarquer, route d’Erdeven. Autant dire qu’on est toujours en Bretagne !

Dans ce derby, la hiérarchie aura été respectée ! Auray a marqué un but juste avant la pause (40′) et un autre au retour des vestiaires (50′) mais le match a été plutôt animé. Les Ploemelois, dans leur stade, ont inquiété à plusieurs reprises le portier alréen, Chardon. Renan Seveno, l’entraîneur-joueur de l’ESP, a tenté une frappe en première intention à la fin du premier acte (36′) mais elle était trop faible pour espérer tromper le gardien d’Auray. C’est donc Malinge qui ouvrait le score en ajustant Jarno, le dernier rempart ploemelois (40′, photo).

Encore une fois, Ploemel menaçait l’arrière-garde du Auray FC au retour des vestiaires. La frappe de Deimat passait au-dessus de la cage (46′). Encore une fois, Auray sanctionnait Ploemel. Sur corner, Kersuzan poussait le ballon dans le but gardé par Jarno et offrait deux buts d’avance à son équipe (50′). Son partenaire Kersuzan avait la balle de 3-0 mais sa tentative trouvait la barre transversale sur sa route (63′). Sur coup franc, Sellem avait lui aussi la possibilité d’aggraver la note mais Jarno se détendait (74′).

Ploemel y a cru jusqu’au bout

Après ces deux grosses occasions, Ploemel relançait le match par l’intermédiaire d’Eon. L’ailier reprenait un centre de Le Paih et permettait au stade de Kermarquer d’y croire (81′). La dernière belle occasion sera à l’actif de Malinge. En récupérant un mauvais dégagement du gardien ploemelois, il manquait son face-à-face en envoyant le ballon au-dessus. Comme s’en amusait un spectateur, “dans les sapins” (85′).

Une qualification qui satisfaisait évidemment Fabrice Maréchal, l’entraîneur d’Auray : “Je suis satisfait du résultat. La première mi-temps a été longue mais il fallait être patient. En seconde période, on a des occasions pour prendre plus d’avance mais on se fait peur”.

Renan Seveno, entraîneur-joueur côté Ploemel, n’avait pas le même sourire à l’issue de la rencontre : “Je suis déçu, forcément, mais il faudra s’appuyer sur ce qu’on a montré pour le championnat. Le deuxième but nous a fait mal. Je tiens à noter la bonne ambiance dans ce derby. Cela se voit que les joueurs se connaissent !”

Dimanche prochain, retour au championnat pour les deux équipes. En attendant, Auray aura un tirage au sort à suivre…

Pierre Le Goff.

A propos de Pierre Le Goff 52 Articles
Amateur de sport en général et de football en particulier, je supporte le FC Lorient. Je joue dans un sport à la fois individuel et collectif : le badminton. Je suis également correspondant sportif pour le Ouest-France dans le Morbihan et administrateur d'un forum sur le football (www.footballsupps.com/forum/).

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*