Le coefficient UEFA de la Ligue 1

Le coefficient UEFA de la France : 55.915 points. Loin des 105.284 points atteint par l'Espagne.

Après avoir récupéré la cinquième place au coefficient UEFA à l’issue de la saison 2016-2017, la France devait conserver son avance sur la Russie et le Portugal. Si le Portugal est trop éloigné, la Russie a toujours une équipe en course et seulement deux points de retard sur la France.

Ce jeudi 12 avril 2018, l’Olympique de Marseille et le CSKA Moscou se sont offerts un combat à distance. Lors des quarts de finale de la Ligue Europa, ils affrontaient respectivement Leipzig et Arsenal. Ils avaient l’avantage de jouer le match retour à domicile. D’ailleurs, Leipzig était, avec le Bayern Munich, l’un des deux derniers représentants allemands. Une année moins faste pour les clubs d’outre-Rhin. Malgré cela, la France a toujours 15 points de retard sur les Allemands et ne semble pas proche de le rattraper dans les années à venir. Avec les éliminations de Leipzig et de Moscou, la qualification marseillaise (5-2) prend une importance supplémentaire.

A l’entame de la saison 2018-2019, les quatre pays les mieux placés (1) auront quatre équipes qualifiées directement pour la phase de groupes de la Ligue des Champions. En cas de victoire dans une compétition européenne, le club se qualifiera également pour la phase de groupes. Une association peut avoir jusqu’à cinq clubs qualifiés immédiatement pour ces groupes. Et cela sans passer par les tours de qualification.

Le Paris Saint-Germain peut-il passer un cap ?

La France semble avoir raté le wagon. Avec cette modification, les clubs de notre pays devront batailler plus longtemps pour atteindre une meilleure place au coefficient UEFA. En voyant les nouvelles possibilités de qualification, l’Olympique Lyonnais va donc être supporter de l’Atlético Madrid voire d’Arsenal plutôt que Marseille. Ainsi, il pourrait se qualifier directement pour les groupes de la Ligue des Champions. Un grand bénéfice pour le club de Jean-Michel Aulas.

Au niveau individuel, c’est évidemment le Paris Saint-Germain qui est le club français le mieux classé. Malgré son élimination dès les huitièmes de finale, le club dirigé par Nasser Al-Khelaïfi pointe en septième position des clubs européens. Il n’arrive pas à passer un cap et à valider son passage régulier en quarts, voire demi-finales. Plus bas, Lyon reste dans le top 25 mais vient d’être dépassé par l’AS Roma, vainqueur surprise du FC Barcelona. Il est également sous la menace de Liverpool, autre qualifié pour les demi-finales de Ligue des Champions.

Malgré son bon parcours de la saison dernière, l’AS Monaco n’a pas dépassé la 27ème place de ce classement. De son côté, Marseille pointe sa tête à l’entrée du Top 50 du coefficient UEFA des clubs (51e). Une entrée qu’il peut valider en demi-finales.

Les Français ne sont donc pas si proche de retrouver une place dans le top 4, surtout avec les quatre qualifications automatiques.

Pierre Le Goff

 

(1) Aujourd’hui : l’Espagne, l’Angleterre, l’Italie et l’Allemagne.

A propos de Pierre Le Goff 50 Articles
Amateur de sport en général et de football en particulier, je supporte le FC Lorient. Je joue dans un sport à la fois individuel et collectif : le badminton. Je suis également correspondant sportif pour le Ouest-France dans le Morbihan et administrateur d'un forum sur le football (www.footballsupps.com/forum/).

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*