[TOP/FLOP] NBA : les Pelicans prennent leur envol, des Cavaliers sans défense

Davis et Mirotic, responsable du très bon départ des Pelicans (photo : Basket USA/NBA)

Enfin ! Après une attente bien trop longue, la NBA est de retour. La saison n’a repris que depuis mardi, mais faisons d’ors et déjà un top/flop de la première semaine.

Petit disclaimer avant de démarrer : le top/flop de cette semaine risque de contenir quelques conclusions hâtives étant donné le très faible nombre de matchs joués. 

Les tops 

New Orleans Pelicans : Certes, ce ne fut que deux matchs, dont un contre l’une des pires équipes de la NBA, mais les Pelicans furent très séduisants. D’abord contre les Rockets, l’équipe a livré un match d’une très forte intensité, et ne furent jamais réellement inquiétés face à un favori pour le titre, notamment grâce à un trio intérieur Mirotic-Randle-Davis très sérieux et un petit triple-double d’Elfrid Payton. Contre les Kings, cela fut tout simplement une démonstration de force, avec cent-quarante-neuf points marqués face à la pauvre équipe de Sacramento. De belles performances de bonne augure pour la suite.

Toronto Raptors : Un être vous manque et tout est dépeuplé ? Pour l’instant au Air Canada Center, pas vraiment. S’il lui faudra sans doute beaucoup de temps pour se faire une place aussi forte que DeMar DeRozan dans le coeur des fans, Kawhi Leonard semble s’être plutôt bien adapté à sa nouvelle équipe, et il n’a rien perdu de son talent. Comme l’équipe autour de lui était déjà une mécanique bien huilée depuis plusieurs saisons, ce fut un démarrage réussi, avec deux victoires face aux Cavaliers et surtout face aux Celtics à la clé.

Denver Nuggets : Après avoir prolongé leur coach Mike Malone jusqu’en 2021, les Nuggets ont commencé la saison de la meilleure des manières. Une défense qui semble enfin tenir le coup, un Nikola Jokic historique et trois victoires en trois matchs, dont une contre les Warriors. Très encourageant. 

Jimmy Butler : Cette inclusion dans les tops va sans doute soulever plus d’un sourcil, et pourtant. Si le timing de sa demande de transfert fut loin d’être une bonne chose pour les Timberwolves, Jimmy-B a le mérite de ne pas avoir abandonné son équipe, du moins sur le terrain, et cela se voit. Résultat : si on combine les deux matchs de l’équipe face aux Spurs et face aux Cavaliers, Butler fut probablement le meilleur joueur de l’équipe, et le principal responsable du match gagné contre Cleveland, en faisant taire au passage des supporters des Wolves qui l’ont hué lors de l’introduction des joueurs.

Les flops 

Cleveland Cavaliers : La première défaite contre les Raptors était compréhensive, la deuxième défaite contre les Minnesota Timberwolves fut décevante, la troisième défaite contre les Hawks fut simplement embarrassante. L’attaque est apathique, la défense est inexistante. Pire, l’équipe semble souffrir de gros manques de communication qui pénalisent d’autant plus l’équipe, comme Tyronn Lue qui aurait oublié de dire à Collin Sexton de donner ses consignes défensives pour lui. Bref, une semaine à oublier.

Atlanta Hawks : Certes, la victoire contre Cleveland, et la mixtape de Trae Young qui l’a accompagnée, fut très belle à voir, mais beaucoup de questions sont toujours là. Particulièrement défensivement. Tout d’abord, encaisser quarante-neuf points dans le seul deuxième quart-temps contre les Knicks sans Porzingis ne fut pas beau à voir, mais encaisser cent-trente-et-un points contre des Grizzlies incapables de marquer plus de quatre-vingt-huit points contre les Pacers seulement deux jours plus tôt était inacceptable.

Oklahoma City Thunder : Oui, Russell Westbrook a raté les deux premiers matchs de la saison, mais il était bien là contre Sacramento, et cela n’a pas empêché l’équipe de perdre un troisième match consécutif. Malgré le départ de Carmelo Anthony, l’équipe n’a réglé absolument aucun de ses problèmes de la saison dernière, et l’absence d’Andre Roberson fait très mal défensivement. Le retour de Westbrook devrait faire du bien, mais si l’équipe ne parvient pas à lancer la machine, le coach Billy Donovan pourrait ne pas faire long feu.

Minnesota Timberwolves : Mais que se passe-il encore à Minneapolis ? Si l’équipe sur le terrain, et plus particulièrement Karl-Anthony Towns, n’est pas particulièrement brillante, le front office n’est pas en reste. Alors que Jimmy Butler a été clair sur ses intentions de départ, Tom Thibodeau semble vouloir mettre un maximum de bâtons dans les roues de ce plan et du propriétaire de l’équipe Glen Taylor. Non seulement Jimmy Butler est toujours là, non seulement Tom Thibodeau ne semble pas être sur la selette, mais les Timberwolves auraient décidé de refuser une offre de Miami contenant Josh Richardson, Kelly Olynyk et un premier tour de draft protégé. Assez incompréhensible étant donné la situation : le joueur veut partir et une telle offre ne se représentera sans doute pas. Et vu qu’en plus l’équipe n’a qu’une seule victoire (contre Cleveland) et semble fortement dépendante de Butler, la suite ne s’annonce pas rose.

A propos de Lucas Heilmann 116 Articles
Passionné de foot depuis mon enfance et de basket depuis plusieurs années maintenant. Ici pour partager ses passions et ouvrir le débat. N'hésitez pas à me suivre sur twitter @LuScorpio68 ainsi que @agorasportsfr pour rester au courant de mes articles et de ceux des autres membres.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*