[PLANÈTE BLANCHE #30] La France commence par deux défaites, Rolland papa et Barioz se retire

Malgré un énorme but de Dame-Malka, les Bleus se sont inclinés face aux Danois pour leur premier match du Mondial. (© Xavier Lainé/FFHG)

Comme vous l’avez appris dans ses lignes lundi dernier, Martin Fourcade a créé un festival de ski nordique qui aura lieu à la fin du mois d’août prochain à Annecy, sur les bords du célèbre lac de la ville haute-savoyarde. Un bel événement pour mettre en valeur des sports trop peu médiatisés et mis en valeur dans notre pays. Il n’est question de sports d’hiver que l’hiver, ou presque. Ce n’est pas comme cela dans des pays à la culture du ski (sur) développée comme ceux venus de Scandinavie. Là-bas, les sélections nationales pour la prochaine saison, qui sont notamment tombées en Norvège, font les choux-gras des journaux lors de la trêve estivale. Il y a même une télé-réalité opposant des nordiques norvégiens (Therese Johaug et Petter Northug par exemple) à des Suédois, comme Charlotte Kalla ou Hanna Öberg. Imaginons un instant cela en France… Ah non, désolé, même dans l’imaginaire c’est impossible. Il y aurait pourtant une multitude de jolis sujets à réaliser sur la préparation des athlètes en été, leurs recherches de sponsors, leur travail sur les skis, sur l’aérodynamisme, leur carabine, etc. En attendant, Martin Fourcade se tue à mettre en valeur le ski nordique en France alors que Courchevel accueillera une nouvelle fois un étape des Grands Prix d’été de saut à ski du 9 au 11 août prochain. Avant de recevoir une Coupe du monde ? Sweet dreams of nordic skiing…
Cette semaine, c’est le début du Mondial de hockey-sur-glace qui fait la une de la Planète Blanche, devant le Grand Final de la saison de curling, les bonnes nouvelles venues de Kevin Rolland… et de nouveaux retraités !

La France commence le Mondial par deux défaites

Une (lourde) défaite logique et un revers rageant. Le premier week-end de l’équipe de France masculine de hockey-sur-glace au Mondial de Kosice (Slovaquie) débute donc mal. Pas très mal, parce que la bande à Philippe Bozon a montré de très belles choses face aux Danois, d’entrée, samedi. Menés 2-1 à la fin du premier tiers, les Tricolores, sous l’impulsion d’un Olivier Dame-Malka buteur du milieu de terrain, se sont repris jusqu’à mener 4-2. Mais c’est à partir de là que l’expérience des NHLers du Danemark a fait la différence. Lars Eller, des Capitals de Washington, puis Jesper Jensen permettent à la royauté scandinave de revenir à hauteur des Bleus à 15 minutes du terme de la partie. Plus rien ne sera marqué jusqu’à la fin des 60 minutes, ni en prolongation. La victoire allait se jouer aux tirs au but. La séance est maîtrisée par le Danemark qui l’emporte. La France débute tout de même le Mondial en prenant un point dans son escarcelle. Le lendemain, face aux Américains, l’équipe tricolore sombre, logiquement. Les joueurs à la bannière étoilée l’emportent 7-1, Anthony Rech étant l’unique buteur français. Cette semaine, les Bleus affrontent l’Allemagne, le Canada, la Slovaquie et la Finlande. Ils finiront la compétition en jouant les Britanniques lundi prochain.

Rolland heureux papa et à l’interview après sa grave chute

Après le drame et l’inquiétude afférente à celle-ci, place au soulagement. Le skieur Kevin Rolland va mieux, beaucoup mieux. Après sa chute lors d’une tentative de record du monde du saut le plus haut skis aux pieds, le médaillé olympique français du ski halfpipe est sorti de l’hôpital et est devenu l’heureux papa d’un petit Rio jeudi dernier. Une semaine de bonheur après une semaine d’horreur.

Kevin Rolland a accordé sa première interview depuis le drame au Dauphiné Libéré. Il confirme le diagnostic qui avait filtré dans les médias : le bassin, opéré, est fortement touché et il a “râpé la tête tandis que les poumons, les côtes et le pancréas sont aussi touchés.” Le Plagnard est toujours alité et doit rester 45 allongé à 45°. “Dans les prochaines semaines, je vais donc partager mon temps entre l’hôpital de Grenoble et le centre de rééducation à Annecy”, annonce Rolland. Enfin, il explique sa chute : Je suis retombé sur le coping et j’ai atterri à côté de l’airbag, à moitié sur la tête et le dos, après être monté à 12 mètres.”

La saison de curling s’est refermée à Pékin

La toute première coupe du monde de curling s’est terminée hier à Pékin, en Chine, par les finales de la Grand Final. Chez les dames, c’est la Team Jones (Canada), vainqueur 9-6 de la Suisse de Tirinzoni, qui est sacrée. Même résultat chez les hommes avec la victoire 5-3 de la Team Koe sur les Chinois menés par Zou. Enfin, en double mixte, ce sont les Norvégiens Skaslien et Nedregotten qui l’emportent après un succès 8-3 contre les Canadiens Walker/Muyres. Le Canada n’était pas loin du triplé…

A l’occasion de cette première Grand Final de l’histoire, des équipes All Stars ont été élues.

Encore des retraités… mais Schlierenzauer continue !

Le bal des annonces de départs à la retraite continue… La Française Taïna Barioz, qui s’était gravement blessée au genou cette saison, se retire après avoir longuement hésité, avoue-t-elle dans un long post publié sur Instagram. La Tahitienne est montée à deux reprises sur un podium de Coupe du monde, en 2009 à Lienz et en 2016 à St. Moritz, lors des Finales. Un autre skieur alpin a mis un terme à sa carrière : il s’agit de l’Autrichien Philipp Schörghofer, double champion du monde par équipes et médaillé de bronze mondial en géant en 2011 à Garmisch-Partenkirchen. Enfin, Andreas Kofler, légende autrichienne du saut à ski, arrête également. Son palmarès est XXL : double champion olympique par équipes, quintuple champion du monde, vainqueur de la Tournée des Quatre Tremplins 2010 et 12 victoires en Coupe du monde. Finalement, il ne lui manque que le gros globe de cristal.

View this post on Instagram

Bonjour à tous, Après plusieurs mois de réflexion, il est temps pour moi de vous annoncer qu’une très belle page de mon histoire se tourne. J’ai décidé de mettre un terme à ma carrière de sportive de haut niveau. La décision est assez tardive et j’ai longuement hésité. Mais cette dernière blessure a été plus dure que les autres à encaisser et je crois qu’il faut savoir écouter son corps parfois. Mais j’ai aussi écouté mon cœur et même si le ski de compétition va beaucoup me manquer, j’ai d’autres envies, et de nouveaux horizons que j’ai hâte de découvrir. J’ai passé 14 ans en équipe de France; 14 ans qui sont passés en un éclair tellement je me suis amusée. J’ai beaucoup appris, et vécu des émotions incroyables. Je garde tout; les bons moments comme les plus durs qui m’ont forgé au fil du temps. J’ai rencontré des gens merveilleux qui resteront des amis pour la vie, j’ai pleuré, levé les bras, crié de joie, souffert aussi parfois. J’ai adoré vivre cette vie de nomade, à découvrir les plus belles pistes du monde. J’ai adoré repousser mes limites, travailler dur, vivre en groupe et me retrouver seule dans le portillon de départ. Ma carrière n’a pas été parfaite, jalonné de hauts et de bas, mais c’est la mienne! Et j’y ai mis beaucoup d’amour et d’énergie et pour tout ça j’en suis fière. Merci à tous d’avoir été si nombreux à me soutenir. Merci à mes parents, ma famille qui m’ont porté toutes ces années et qui ne m’ont jamais laissé tomber. Tous mes amis, tous les coachs, techniciens, prep physique, Kiné, médecins qui ont croisés ma route. La Fédération Française de ski @fedfranceski , et tous les gens qui m’ont soutenu, encouragé et aidé. Je remercie tous mes partenaires qui ont cru en moi toutes ces années. Les partenaires de toujours: @club.des.sports.courchevel @douane_france @bolle_eyewear @sunvalleysportswear @leki.ski.outdoor et les plus récents @salomonracing @synerglace @teamcaissedepargne Merci à tous sans vous rien n’aurais été possible. ❤️ «  si le vent vous emmène dans une direction inconnue, n’ayez pas peur de le suivre, il vous emmène sûrement exactement là ou vous devez être » 🙏 📸: @agencezoom

A post shared by Taïna Barioz (@tainabarioz) on

View this post on Instagram

Hy Leute!! Im Jänner bin ich mein 100. Weltcuprennen gefahren!! Und es war mein letztes Weltcuprennen!! Ich habe meinen Kindheitstraum leben dürfen, und für das bin ich unendlich dankbar!! Es war so eine schöne Zeit, mit sehr schönen Momenten aber natürlich auch sehr schweren Momenten mit Misserfolg und Verletzungen. Aber all das gehört dazu, finde ich! Für mich war das die beste Lebensschule die es gibt!! Die letzten 2 Jahre waren sehr schwer! Zuerst das Knie, aber Ich habe gekämpft und der Traum und das Ziel nochmal im Weltcup zu fahren, hat geklappt!! Es war so mega heuer wieder am Start zu stehen!! Mein Körper hat natürlich immer mit mir gesprochen, und zum Schluss hat er dann geschrien, das Schluss ist!! ich habe lange gebraucht um dieses Kapitel zu beenden und das auch zu sagen, aber hey wenn man das beendet was man am liebsten macht, ist das nicht so leicht!! Ich freue mich auf ein neues Kapitel in meinem Leben, und bin schon neugierig was alles auf mich zukommt!! Großer Dank, gebührt natürlich meinen Eltern die mir das als Kind ermöglicht haben meinen Traum zu leben!! Meiner Frau Nina und unseren Sohn Matthäus für die unglaubliche Unterstützung und Verständnis!! Danke auch an den Skiclub Filzmoos, den SLSV und natürlich dem ÖSV für die perfekte Unterstützung über all die Jahre! Großer Dank an meinen Fanklub ( Schörgi Fanclub) über all die Jahre!! Meinen Sponsoren über all die Jahre und allen Leuten die mich auf meinen Weg unterstützt und betreut haben!! Und, Danke natürlich Euch allen für die Unterstützung und fürs Daumen halten!! Bis bald Euer Philipp

A post shared by Philipp Schörghofer (@philipp_schoerghofer) on

Le Mozart des Tremplins qui, lui, a tout gagné dont 53 victoires en Coupe du monde, record du genre, Gregor Schlierenzauer, a décidé de continuer encore sa carrière. Celle-ci est un peu mise sur le mode arrêt depuis quelques saisons.

En bref…

Le calendrier du Guide WCT est sorti

Le programme de la quatrième saison du Guide World Classic Tour est sorti ! Cet été, les hostilités débuteront le 31 juillet par la Blink Classics, un 60 km reliant Algard à Sandnes. Le lendemain, les athlètes devront se farcir la terrible montée du Lysebotn, 7.5 km à 10% de moyenne. Après une pause d’une petite dizaine de jours, ce sera l’Alliansloppet (48 km), la plus grande course de rollerski du monde, le 17 août. Enfin, le dernier événement du programme c’est la Toppidretsveka, nouvel événement du Guide WCT, disputée sur 47 km le 22 août. Alors, qui succédera à Anders Moelmen Hoest et Astrid Oeyre Slind ? Réponse dans un peu plus de trois mois.

Le programme de l’étape du Grand-Bornand officialisé

L’Union Internationale de Biathlon (IBU) a officialisé la semaine passée le calendrier de la Coupe du monde 2019/2020. Le Grand-Bornand fait comme prévu son grand retour dans ce programme. La station haute-savoyarde accueillera, la semaine du 16 décembre, des sprints, des poursuites et… les premières mass-starts de l’hiver lors d’un dimanche 22 décembre qui s’annonce déjà fou.

Les dates du slalom de Levi confirmées

Pour une séance rattrapage de la semaine précédente, cliquez juste en-dessous

A propos de Florian Burgaud 88 Articles
Amoureux de sport depuis tout petit. Les sportifs d'hiver c'est la vie. Étudiant en M1 journalisme sportif à l'EDJ Nice.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*