[PREVIEW] Houston Rockets : avec Westbrook, pour décrocher la lune ?

Les Rockets sont-ils taillés pour aller chercher le titre ? - (c) Clément Carton

Désignés comme les adversaires numéro un des Golden State Warriors, les Houston Rockets restent sur deux échecs en playoffs face à cette équipe. Une défaite cruelle (4 à 3) lors de la finale de conférence en 2018 et un revers la saison passée lors des demi-finales de conférence (4 à 2). L’an dernier, les Texans étaient clairement en-dessous. Leur début de saison est raté, à l’image du fiasco Carmelo Anthony, transféré (puis coupé) dès le début d’exercice. Les Rockets doivent en grande partie leur quatrième place au classement (53 victoires – 29 défaites) grâce aux incroyables performances de James Harden (36 points de moyenne). Souvent blessé et avec un niveau de jeu très moyen, Chris Paul et son énorme contrat ont été échangés cet été contre un Russell Westbrook désireux de changer d’air, avec l’espoir que cette saison sera enfin la leur.

Ce qui a changé cet été : Russell Westbrook retrouve James Harden

La plus grosse erreur de Houston ces dernières années est probablement d’avoir prolongé Chris Paul pour quatre ans et 160 millions de dollars en 2018. Mais les dirigeants texans n’ont pas attendu longtemps pour rattraper leur bourde. Lorsqu’ils ont appris que Russell Westbrook, le leader du Thunder d’Oklahoma City, souhaitait voir un peu de pays, ils ont directement échangé leur petit meneur et son contrat moisi, ainsi que des premiers tours de draft, contre le MVP 2017. Russell Westbrook retrouve ainsi James Harden, avec lequel il a évolué sous le maillot d’OKC entre 2009 et 2012.

En dehors de ce gros mouvement, l’été des Rockets a été plutôt calme. Houston a misé sur la continuité de son effectif : l’ailier Danuel House et l’arrière Austin Rivers ont resigné pour plusieurs saisons. Tout comme Gerald Green, Nenê Hilario a été prolongé d’une année, vite rejoint par un autre vétéran des raquettes NBA en la personne de Tyson Chandler. Enfin, les Rockets ont tenté le pari d’engager Ben McLemore, Thabo Sefolosha et Anthony Bennett, qui, sans surprise, s’est déjà blessé (et coupé lors de la présaison).

Roster 2019/2020

Les Rockets présentent la particularité d’avoir le MVP 2017 (Westbrook) et le MVP 2018 (Harden) au sein de leur effectif. Dans l’histoire de la NBA, toutes les équipes qui ont regroupé deux joueurs MVP lors des trois dernières saisons ont à chaque fois remporté le titre de champion… Affaire à suivre. Hormis l’arrivée de Russell Westbrook, l’équipe a très peu bougé. Le lignes extérieures sont toujours aussi fournies de joueurs au talent offensif indéniable. Le secteur intérieur est lui bien plus faible : ce n’est pas certain que Chandler ou Nenê soient des alternatives viables derrière Clint Capela. Au final, l’équipe est toujours aussi portée vers l’attaque même si l’effectif présente quelques spécialistes défensifs (Tucker, Sefolosha…)

Entraîneur : Mike D’Antoni

Le cinq de départ probable : Russell Westbrook – James Harden – Eric Gordon – P.J. Tucker – Clint Capela

Les joueurs majeurs du banc : Austin Rivers, Ben McLemore, Danuel House, Gerald Green, Thabo Sefolosha, Gary Clarke, Isaiah Hartenstein, Tyson Chandler, Néné Hilario.

Le joueur à suivre : Russell Westbrook dans un nouveau rôle

Après onze saisons à voir ses meilleurs coéquipiers (Durant, George, Harden) changer de franchise, Russell Westbrook a également décidé d’exporter ses talents hors d’Oklahoma City. Le meneur au numéro 0 se retrouve dans un tout nouvel environnement dans le Texas, où il va devoir s’adapter au style de jeu. Surtout, Russell Westbrook ne sera plus le leader de son équipe, une place qui revient naturellement à son ancien coéquipier au Thunder, James Harden. C’est un nouveau rôle auquel il doit s’habituer. Le MVP 2017 reste sur trois saisons consécutives avec un triple-double de moyenne. Des statistiques qu’il ne devrait pas reproduire cette année car Russell Westbrook devra compter beaucoup plus sur ses coéquipiers si il souhaite réussir dans le Texas. A moins que…

Objectif : un nouveau duo pour continuer à viser haut

Cette saison, la réussite des Rockets dépendra de l’alchimie entre ses deux joueurs stars. James Harden et Russell Westbrook possèdent le pourcentage d’utilisation le plus élevé de la ligue la saison dernière. Les deux anciens MVP vont donc devoir apprendre à cohabiter et s’adapter à l’autre. Si la mayonnaise prend, le duo peut devenir l’un des plus redoutables de la NBA.

L’objectif des Rockets est toujours le même depuis plusieurs saisons : jouer le titre. Leur style de jeu ne devrait pas trop évoluer cette année, en reposant toujours autant sur le génie offensif de James Harden que ce soit en isolation ou sur pick’n roll. Houston espère seulement que l’arrivée de Russell Westbrook leur permettra, enfin, de décrocher la lune.

Le prono de la rédac’ : 3ème de la conférence Ouest

A propos de Clément Beaume 98 Articles
Etudiant en journalisme sportif à Nice - Passionné de sport et plus particulièrement de basket-ball !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*