Boris Diaw fête aujourd’hui ses 35 ans

Il est, avec Tony Parker, celui qui représente peut-être le mieux le basket français de ces dernières années. Adoré en France, il est aujourd’hui très respecté outre-manche grâce e à ses performances en NBA. Boris Diaw fête son 35ème anniversaire…

Boris Diaw naît le 16 avril 1982 à Cormeilles-en-Parisis dans le Val d’Oise. Fils d’Elisabeth Riffiod, une des plus grandes joueuses que le basket féminin français n’ait jamais connues, il se dirige naturellement vers le basket. Il est rapidement repéré par les JSA Bordeaux avant d’intégrer, un an plus tard, le Centre Fédéral. C’est en 2000, à Pau-Orthez que Diaw fait ses débuts en Pro A. Tout va alors très vite : il est élu meilleur espoir du championnat en 2002 et meilleur joueur français en 2003. Après avoir découvert l’Euroligue et glané plusieurs titres nationaux avec Pau, il choisit de rejoindre les Etats-Unis et ses rêves de NBA. Sélectionné en 21ème position par les Hawks d’Atlanta, son style de jeu ne semblait pas correspondre aux caractéristiques de la Grande Ligue. Pourtant Boris Diaw va déjouer tous les pronostics et être l’auteur d’une carrière remarquable.

Moins de 9 points, près de 4 rebonds et 3 passes de moyenne en 14 saisons passées en NBA. Des statistiques honorables mais loin d’être représentatives du rôle que remplissait Diaw dans chaque des équipes où il est passé. Boris Diaw est ce genre de joueur capable de changer totalement le visage d’une attaque. Il sait, mieux que quiconque, trouver la passe qui déstabilisera la défense adverse. Il est également capable de prendre le scoring en main lorsque son équipe en a besoin : il a notamment tourné plusieurs fois à plus de 20 points de moyenne sur des séries de play-offs. Sa très belle carrière NBA a été ponctuée d’un titre de champion en 2014, avec les Spurs de San Antonio. Dans un collectif parfaitement huilé, Diaw fut une pièce majeure de cette équipe, tant offensivement que défensivement où son travail sur LeBron James a été longuement salué par les médias américains.

Parallèlement et malgré des saisons, généralement, très longues Boris Diaw ne rechignait jamais pour venir défendre les couleurs du drapeau français chaque été. Aux côtés de son ami Tony Parker, Diaw se bat pour ramener au basket français le premier titre majeur de son histoire. C’est un mois après son sacre NBA en 2013 que l’objectif fut atteint avec un sacre européen glané en Slovénie. Il inscrit ainsi son nom parmi les plus grands joueurs français de son sport et on se souviendra longtemps du premier capitaine de l’équipe de France à avoir apporté un titre au basket français…

A propos de Baptiste Regnier 18 Articles
Né il y'a 17 ans dans le foot, vis désormais dans le basket, passionné de sport en général. N'hésitez pas à me suivre sur Twitter : @Baptistee39

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*