Derrick Rose fête ses 29 ans !

Derrick Rose portera cette année le maillot des Cleveland Cavaliers ! (Crédit NBA.com)

Drafté en première position en 2008, Derrick Rose, nommé plus jeune MVP de l’histoire en 2011, était lancé pour écrire l’histoire de son sport. Malheureusement, à 29 ans, le meilleur semble derrière lui. Détruit par les blessures, il n’a jamais retrouvé son niveau de meilleur joueur de la ligue…

Départ canon !

Tout commence pourtant très bien pour Derrick Rose. Les Bulls, en grande difficulté depuis quelques saisons, le sélectionne en première position. Lui l’enfant de… Chicago ne pouvait rêver d’une meilleure destination. Il est logiquement élu rookie de l’année en 2009, et fait son trou dans la grande Ligue jusqu’à ce titre de MVP en 2011 après une saison incroyable. Le bilan collectif est moins prolifique où Chicago est battu en finale de conférence par Miami. Mais à seulement 22 ans, la NBA est à ses pieds et D-Rose a tout l’avenir devant lui pour se créer un palmarès au niveau de son talent. Enfin c’est ce que tout le monde pensait mais la réalité sera, au final, beaucoup plus sombre.

Rose et les blessures, un cauchemar

Une longue blessure, un retour encourageant puis une rechute. Voilà à quoi se résume la carrière de Derrick Rose depuis 2012. Mais jamais, il renonce et travaille dur pour revenir à son meilleur niveau, celui de cette saison 2010-2011. Ce niveau phénoménal où Rose était tout simplement injouable. Trop rapide, trop physique, trop athlétique, trop technique, simplement indéfendable. Il squattait les Top 10 chaque matin avec ses dunks monstrueux. Lui, qui devait représenter le renouveau de cette franchise mythique des Bulls n’a jamais pu porter son équipe jusqu’au titre. Chicago ne fera jamais mieux qu’une finale de conférence en 2011, éliminé 4-1 face au Heat de Miami de LeBron James. Son palmarès collectif se résume aujourd’hui à deux médailles d’or avec Team USA.

Un baroud d’honneur ?

Mais désormais, c’est une nouvelle histoire qui commence pour lui. Cette histoire s’écrira loin de l’Illinois puisqu’il s’est engagé cet été avec les Cavaliers après avoir porté le maillot des Knicks avec ses potes Carmelo Anthony et Joakim Noah. Il retrouve une réelle chance d’inscrire son nom au Hall of Fame s’il parvient à remporter le championnat à Cleveland, avec LeBron James. Il reste désormais à définir son rôle. Retrouvera-t-il les sommets ? On l’espère. Pour lui, mais aussi pour nous, simples amoureux de basket. 

A propos de Baptiste Regnier 16 Articles
Né il y'a 17 ans dans le foot, vis désormais dans le basket, passionné de sport en général. N'hésitez pas à me suivre sur Twitter : @Baptistee39

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*