Ivan Basso fête aujourd’hui ses 39 ans

Source : velo101.com

Né le 26 Novembre 1977, Ivan Basso est considéré comme l’un des plus grand cyclistes italiens de l’histoire. Il fait également partie des meilleurs coureurs par étapes des années 2000. Vainqueur de deux Giro, deux fois sur le podium du Tour, il reste l’un des coureurs ayant inquiété Lance Amstrong. 

Ivan Basso commence le vélo très jeune. A 18 ans, il devient champion du monde junior puis celui d’espoir trois ans plus tard. Il débute, sa carrière professionnelle la même année, au sein de l’équipe italienne Asics-CGA. En 2000, il gagne sa première course professionnelle, la 1ère étape du Regio-Tour, il remet ça deux jours plus tard sur le contre-la-montre de la même course.

En 2002, lors de sa 2e saison dans l’équipe Fasso Bortolo, il finit le Tour de France à la 11e place, avec en prime le maillot de meilleur jeune. L’éclosion d’Alessandro Petacchi nuit à ses performances. 7e du Tour, il décide de partir à la CSC. Choix payant puisqu’il termine 3e du Tour avec une victoire d’étape à La Mongie et est le seul à suivre Lance Amstrong dans toutes les arrivées en montagne. En 2006, il remporte son 1er Giro avec 4 victoires d’étapes. Accusé de dopage suite à l’éclatement de l’affaire Puerto, la fédération italienne le suspend 2 ans bien qu’il dément s’être dopé.

Il signe avec la formation Liquigas pour deux ans à partir de 2009. Il remporte dès son retour, le Tour du Trentin, avant de finir à la 3e place du Giro avec les déclassements de Danilo De Luca et de Franco Pelizotti. Cette même année, il termine 4e de la Vuelta. En 2010, il remporte son second Tour d’Italie avec une victoire en costaud au sommet du célèbre Monte Zoncolan. La saison suivante, il décide de participer seulement au Tour de France, dans l’optique de le gagner, mais plusieurs chutes empêcheront sa bonne préparation, il termine seulement 7e du Tour. En 2012, il fait du Giro son principal objectif, mais il échoue et fini 5e du général. Cela reste son dernier top 10 dans un Grand Tour.

En 2015, il part dans l’équipe Tinkoff en tant qu’équipier d’Alberto Contador, il arrête sa carrière lors du Tour de France en raison d’un cancer des testicules. L’Italien s’est aujourd’hui reconverti comme coordinateur technique et homme de confiance d’Alberto Contador. L’an prochain, il sera au côté de l’Espagnol au sein de la formation Trek en tant que consultant du staff technique, il s’occupera également de la formation des jeunes.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*