Kevin McHale fête aujourd’hui ses 59 ans

Ce numéro 32 aux Celtics lui a collé à la peau pendant 13 années... (Dick Raphael/NBAE/Getty Images)

Kevin McHale, célèbre joueur à Boston dans les années 80, 6ème homme de luxe des Celtics dans la franchise de Larry Bird, puis entraîneur notamment à Houston, est né un 19 décembre 1959 dans le Minnesota.

S’il y avait un joueur au physique idéal pour joueur au basket-ball, ça serait sûrement Kevin McHale. Avec ses membres incroyablement longs, il a réalisé une carrière longue de 13 ans avec les Boston Celtics, devenant l’un des meilleurs joueurs qu’on avait jamais vu et formant, avec Larry Bird et Robert Parish, un des plus grands trios de la NBA, à la fois physiquement et historiquement.

Ses années lycée

Pourtant, lorsque McHale est arrivé au lycée à Hibbing (Minnesota) au début des années 1970, son véritable amour était pour le hockey. Puis vint la poussée de croissance qui a pris toute sa famille par surprise. Malgré le fait que son père était seulement mesuré à 5-10 et sa mère à 5-6, McHale a germé 5-9 à son plein 6-11 (2m09) au cours de ses années de lycée, qui lui permettront de développer des qualités de jeu dos au panier. Lorsque Hibbing a atteint la finale de l’Etat dans l’année senior de McHale, il n’y est pas pour rien. Puis il fait le grand saut à l’université du Minnesota où il restera 4 ans pour 15,2 points et 8,5 rebonds de moyenne.

Red Auerbach en tuteur à la draft 1980

Enfin vient le moment de sa draft, en 1980. Les Knicks de New York l’avait repéré plusieurs fois et espéraient le prendre avec le 12ème choix. Mais Boston, avec Red Auerbach comme président, avait d’autres idées en tête. Après une visite au Minnesota durant l’année senior de McHale, il était déterminé à l’inclure au projet Celtics. Cette année-là, Boston possédait le premier choix, mais Auerbach l’a tout simplement utilisé comme levier. Boston échange son choix n°1 aux Golden State Warriors en échange du choix n°3 et de Robert Parish, jeune pivot prometteur.

Ainsi, Golden State choisi Joe Barry Carroll en numéro 1 puis Utah choisit Darrell Griffith en numéro 2, laissant Auerbach le choix de son homme : Kevin McHale. En un seul coup, Auerbach avait ajouté Parish et McHale à une zone avant qui comprenait déjà Larry Bird.

Un Big Three légendaire

« The Big Three » a joué 12 saisons ensemble, en remportant trois championnats NBA en cours de route.
Initialement utilisé en sixième homme par Bill Fitch lors de ses 3 premières années, McHale éclaboussait de son talent toutes les franchises NBA, faisant du banc des Celtics un des meilleurs de tous les temps. McHale a rapidement appris à apprécier le rôle, commençant par une moyenne de 10,0 points par match en tant que rookie en 1980-81. Il finira sa carrière à près de 1000 matchs pour 17,9 points et 7,3 rebonds de moyenne.

Il prit sa retraite en 1993, comme un certain Larry Bird. Nommé deux fois meilleur sixième homme de la ligue, mais aussi 6 fois nommé dans l’équipe défensive de l’année, ou encore 9ème au pourcentage en carrière (55,4%), il a été 3 fois champions avec ses acolytes Celtics en 1981, 1984 et 1986. Son légendaire numéro 32 fut retiré par les Celtics en janvier 1994 au Boston Garden.

Une carrière après la carrière

Kevin McHale s’est éloigné des parquets pendant longtemps. Après sa retraite sportive, Kevin McHale rejoint la jeune franchise des Timberwolves du Minnesota comme commentateur télévisé et assistant spécial en 1993. Il continue à commenter les rencontres et à travailler dans l’exécutif de la franchise jusqu’en 1995 où il succède à Jack McCloskey comme vice-président chargé des opérations basket, une position qu’il détient toujours. McHale a été intronisé au Naismith Basketball Hall of Fame en 1999.

Le 12 février 2005, les Timberwolves déchargent Flip Saunders de ses fonctions d’entraîneur et annoncent que McHale assurera la charge pour la fin de saison. Il obtient des résultats honnêtes (19 victoires pour 12 défaites), mais il décide que tel n’est pas sa voie et embauche Dwane Casey pour la saison suivante. Le 31 mai 2011, l’ancien joueur des Celtics signe un contrat d’entraîneur sur une durée de trois saisons avec les Rockets de Houston, mais sera remercié en novembre 2015, bien qu’obtenant le meilleur bilan de coaching de la franchise avec près de 60% de victoires.

Nul doute est permis face à la carrière exceptionnelle de cet homme si peu connu du grand public mais pourtant si influent dans l’histoire de notre NBA…

A propos de Clement Carton 65 Articles
- Créateur & Community Manager d'Agora Sports - 19 ans, Lyonnais, ambition journalisme sportif. Sports de prédilection : Basketball, Tennis, Sports d'Hiver. Suivez-moi sur Twitter : @clementcarton

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*