Maria Sharapova fête aujourd’hui ses 30 ans

Maria Sharapova fête aujourd’hui ses 30 ans. La célèbre tenniswoman russe possède un palmarès exceptionnel, cependant entaché par un scandale et une suspension.

 

Une carrière exceptionnelle

Maria Sharapova est née 19 avril 1987 à Niagan en Sibérie. Dès l’âge de 4 ans, ses parents lui offrent sa première raquette de tennis pour qu’elle commence une activité sportive. Les qualités de la jeune Maria vont particulièrement se réveler à ses 6 ans, notamment grâce à Martina Navratilova qui la remarque dans une manifestation sportive. Cette dernière conseille aux parents d’envoyer leur fille en Floride dans un camp d’entrainement. Deux ans plus tard, en 1995, la famille émigre aux États-Unis pour permettre à Maria Sharapova d’avoir une chance de faire carrière. Ce choix audacieux est couronné de succès puisque la jeune sportive devient professionnelle en 2001, à seulement 14 ans. A 16 ans, elle remporte déjà deux tournois (Tokyo et Quebec). Mais c’est particulièrement en juillet 2004 où elle entre dans l’histoire de ce sport : elle devient la troisième plus jeune joueuse à remporter Winbledon à 17 ans, derrière Martina Hingis et Lottie Dod. Ses revenus personnels explosent alors, mélange de gains de tournois et de ses sponsors. En effet, ses performances et sa plastique avantageuse séduisent rapidement les marques.

Après un passage à vide, elle confirme son début de carrière en devenant la première joueuse russe à devenir n°1 mondial, le 22 aout 2005, à 18 ans.

D’une manière générale, ses résultats sont bien meilleurs sur les surfaces « dures » et sur gazon que sur terres battues. Son jeu de jambes et sa vitesse de déplacement en sont la raison. Cependant, c’est de moins en moins vrai, elle réalise de grands progrès sur cette surface, ce qui lui permet notamment de remporter Rolland Garros en 2012 et 2014, contre respectivement Sara Herrani et Simona Halep.

Trois éléments vont cependant limiter ses performances : des blessures récurrentes (notamment au dos et à la poitrine), la suprématie de Serena William et plus récemment, par le scandale de dopage.

 

Une suspension qui entache sa carrière et sa réputation.

L’affaire débute en 2016. Alors qu’elle revient d’une blessure à l’avant-bras, Maria Sharapova participe à l’Open d’Australie où elle est battue en finale par Serena Williams (pour la 18ème fois consécutivement).

Plusieurs mois plus tard, elle convoque une conférence de presse le 7 mars où elle annonce qu’elle a été contrôlée positive au Meldonium, un produit considéré comme dopant depuis le mois de décembre 2015. Elle se justifie notamment en disant qu’elle prend ce médicament depuis son enfance pour un problème de santé et qu’elle n’était pas au courant qu’il était considéré comme dopant. Elle déclare plus tard : « Je suis déterminée à rejouer au tennis, j’espère que j’aurai la chance de pouvoir le faire ».

Initialement, elle est suspendue pour deux ans (jusqu’au 25 janvier 2018), puis finalement à 15 mois après un recours devant le Tribunal Arbitral du Sport (TAS). Elle peut donc reprendre la compétition le 26 avril 2017.  Ces sanctions sportives sont notamment accompagnées d’une conséquence économique : de nombreux sponsors décident de la quitter, pour ne pas être liés au scandale. Elle va bientôt reprendre la compétition avec le tournoi de Sturgartt le 24 avril 2017.

 

Tenniswoman précoce et particulièrement talentueuse, Maria Sharapova a une carrière brillante mais tumultueuse. Chez Agora Sports, nous avons hâte de la retrouver sur les courts !

À noter les anniversaires du footballeur anglais Joe Hart (1987) et du handballeur français Luka Karabatic (1988).

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*