Sébastien Bourdais fête ses 39 ans !

En ce 28 février, le pilote français Sébastien Bourdais fête ses 39 ans. A cette occasion, nous vous proposons un retour rapide sur une carrière bien remplie.

C’est au Mans que Sébastien est né le 28 février 1979. Depuis son enfance, il baigne dans l’automobile. Son père, Patrick, a notamment participé aux 24 heures du Mans à sept reprises. Le jeune Bourdais débute en karting dès 1991 et s’illustre dans les championnats régionaux puis nationaux. Sur la scène nationale à partir de 1995, il participe successivement au championnat de Formule Campus (aujourd’hui Formule 4), puis en 1996 et 1997 au championnat de Formule Renault. Il prend part au championnat national de Formule 3 à partir de 1998 et sera champion en 1999, son premier titre en Monoplace. Enfin, de 2000 à 2002, il participe au championnat de Formule 3000, qu’il remporte en 2002.

Alors qu’il est en concurrence pour rejoindre la Formule 1, il voit deux opportunités s’envoler, d’abord avec Arrows qui n’obtient pas de droit d’entrée pour la saison 2003, puis avec Renault, qui ne le choisit pas en tant que pilote d’essai. Il tente donc sa chance aux Etats-Unis, dans le championnat Champ Car. Il sera engagé par l’équipe Newman/Haas à partir de 2003. Il remporte 3 courses dès sa première saison en 2003 et recevra le titre honorifique de Rookie of the Year (débutant de l’année). Il sera titré chaque année dans la discipline de 2004 à 2007, et sera même très dominant dans ce championnat.

Il a enfin une opportunité en Formule 1 en 2008. Il débarque aux côtés d’un certain Sebastian Vettel chez Toro Rosso. Sa saison sera sans grand succès, avec seulement deux points marqués en Belgique. Son spot est menacé pour 2009, mais il démarre tout de même la saison, sans plus de succès. Il sera même remplacé à la mi-saison par Jaime Algelsuari. En 27 courses, le français n’aura terminé que 3 courses dans le Top 8, pour 4 points au total. Une grosse déception … Il terminera l’année 2009 et passera l’année 2010 en Superleague Formula.

Depuis 2011, Bourdais est de retour aux Etats-Unis et participe au championnat d’IndyCar Series, qui a entre temps absorbé le championnat Champ Car. Il remporta au fil des années quelques victoires de prestige, notamment à Detroit, Milwaukee et St. Petersburg. Il participe également à des courses d’endurance sur le sol américain, et possède deux victoires sur les 24 heures de Daytona et deux victoires sur les 12 heures de Sebring. Cependant, lors des qualifications pour les 500 miles d’Indianapolis en mai 2017, il subit un crash impressionnant en sortie du virage 2 à plus de 350 kilomètres/heures. Miraculeusement, il ne s’en sortit qu’avec quelques fractures, et repris la compétition dès la fin août sur l’ovale de Gateway.

Le parcours en endurance de Boudais ne se limite pas aux circuits américains. Bourdais a participé à onze reprises aux 24 Heures du Mans, avec trois deuxièmes places sur Peugeot 908 et une victoire en catégorie LMGTE Pro en 2016. Bourdais a également reporté les 24 heures de Spa-Francorchamps et les 1000 kilomètres de Spa. Bourdais a également participé à quelques courses en American Le Mans Series, Le Mans Series et International Le Mans Cup entre 2009 et 2011.

Vous l’aurez compris. Bourdais a eu une carrière bien remplie. Que ce soit sur le sol américain ou européen, le français a eu l’opportunité de participer à certains des championnats et des courses les plus prestigieuses du monde, souvent avec succès. Une belle carrière que Sébastien Bourdais a encore quelques années pour compléter.

A propos de Lucas Heilmann 127 Articles
Passionné de foot depuis mon enfance et de basket depuis plusieurs années maintenant. Ici pour partager ses passions et ouvrir le débat. N'hésitez pas à me suivre sur twitter @LuScorpio68 ainsi que @agorasportsfr pour rester au courant de mes articles et de ceux des autres membres.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*